AccueilBusinessBusiness angel : définition

L'actualité

Business angel : définition

Au-delà du fonds de démarrage, le business angel apporte un soutien complet aux porteurs de projets de création d’entreprises. Il propose notamment des conseils en entrepreneuriat et des contacts indispensables durant la phase d’amorçage. Ainsi, ce type d’investisseurs privés est très prisé des startups. Cette solution permet en effet de déployer tout le potentiel de développement des jeunes pousses. 

Qu’est-ce qu’un business angel ?

La définition du business angel (BA) repose sur sa différence avec des méthodes comme l’equity crowdfunding (financement participatif contre actions). En effet, ces dispositifs proposent uniquement à l’entrepreneur de financer son développement. L’investissement en capital implique, en revanche, des dimensions pratiques avec un BA. De plus, l’affect est souvent décisif pour un investisseur providentiel. 

Avec un business angel, il ne s’agit pas seulement d’investir dans une entreprise pour obtenir une plus-value sur le long terme. L’idée est d’apporter son soutien et son expérience à chaque projet entrepreneurial. Mû par la passion, cet investisseur cherche à épauler les jeunes entreprises innovantes à relever les défis du démarrage de leur activité. Cette envie est généralement partagée par :

  • Les entrepreneurs expérimentés ou les cadres supérieurs préretraités ;
  • Les actifs encouragés par la réussite d’une première création d’entreprise ;
  • Les membres de family offices souhaitant faire fructifier leur patrimoine familial tout en aidant des entreprises à fort potentiel de croissance.

Le premier profil permet d’obtenir en moyenne un financement de 5 000 à 200 000 euros par an. Pour le second, vous pouvez espérer jusqu’à 500 000 euros annuels en fonction du secteur d’activité de l’investisseur. Enfin, les familles sont éclectiques en France comme à l’étranger. Les fonds communs sont donc variés. 

Qu'est-ce qu'un business angel ?
Photo de RODNAE Productions provenant de Pexels

Comment trouver un business angel ?

À travers la définition du business angel, vous disposez déjà de trois profils cibles pour chercher des investisseurs potentiels. Vous aurez toutefois des difficultés à trouver des partenaires financiers sans un carnet d’adresses bien fourni. Néanmoins, vous avez aussi accès à des réseaux connus comme France Angels, Angels santé, Femmes Business Angels, etc. Il suffit d’aborder ces acteurs pour lever du capital. 

Un réseau d’investisseurs est particulièrement accessible en raison des nombreuses levées de fonds organisées dans le pays. De plus, ces groupes proposent souvent des formations autour de la thématique comment trouver des investisseurs pour son entreprise. Vous avez également un large choix pour établir le premier contact avec les divers canaux disponibles (téléphone, email, LinkedIn, etc.). 

Pour multiplier les opportunités, rendez-vous dans des événements d’entrepreneurs, misez sur les réseaux sociaux et utilisez des applications comme Shapr. Par ailleurs, ne sous-estimez jamais la portée de votre propre réseau. Informez tous vos proches et même les simples connaissances de votre besoin de trouver des fonds. L’un d’entre eux pourrait vous recommander à un business angel. 

Après la prise de contact, mettez toutes les chances de votre côté en organisant une rencontre. Vous aurez ainsi la possibilité de présenter vos projets innovants dans les détails. Certains investisseurs privilégient parfois les mails. Dans ce cas, vous avez besoin de montrer vos atouts de manière concise pour décrocher un rendez-vous. 

Comment trouver un business angel ?
Photo de RODNAE Productions provenant de Pexels

Comment convaincre un business angel ?

Vous devez déjà avoir une idée de l’approche à adopter en connaissant la définition d’un business angel. Ces personnes physiques sont généralement des passionnés. Ainsi, il faudra miser sur leur goût pour l’aventure entrepreneuriale et l’innovation. Cependant, ces entrepreneurs chevronnés sont également pragmatiques. Vous avez donc besoin de présenter un business model viable pour les convaincre. 

Pour gagner en efficacité, travaillez votre présentation en présence de vos proches. Vous réussirez à terme à maîtriser votre discours et à mieux organiser vos idées. Le principal objectif est de susciter l’intérêt et de devenir plus convaincant. De ce fait, vous devez préparer un pitch clair, direct et bref. Allez directement à l’essentiel, sans pour autant bâcler l’exposé. 

Dans un premier temps, expliquez clairement la nécessité de renforcer vos fonds propres pour les projets envisagés. Les business angels connaîtront ainsi l’utilité de leurs investissements. Par ailleurs, vous devez mettre en avant la valeur ajoutée de vos produits et services pour les consommateurs au lieu de leur aspect technique. Cette perspective démontrera votre potentiel de croissance sur le marché. 

Enfin, valorisez les éléments permettant de différencier votre entreprise par rapport à la concurrence. Le concept en lui-même est crucial dans cette démarche. Il est également important de présenter une équipe soudée, complémentaire et capable de s’adapter aux enjeux de son secteur. Outre le business plan, la synergie est souvent déterminante pour les entrepreneurs et investisseurs spécialisés.

Photo de couverture RODNAE Productions provenant de Pexels

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here