AccueilEconomie et FinanceComment faire un rachat de crédit à l'étranger ?

L'actualité

Comment faire un rachat de crédit à l’étranger ?

- Advertisement -

Le rachat de prêts consiste concrètement à regrouper plusieurs crédits sur un seul contrat. D’ailleurs, l’opération est aussi appelée regroupement de prêts. Vous n’aurez plus qu’une mensualité à payer par la suite, avec un taux calculé en fonction des différents crédits souscrits. En France, l’offre peut notamment être proposée par une banque ou un organisme de crédit. Cette solution est-elle envisageable à l’étranger ?

Peut-on faire un rachat de crédit à l’étranger ?

Il est possible d’effectuer un rachat de crédit à l’étranger. De plus, cette opération est techniquement réalisable pour la majorité des banques. Vous aurez toutefois des difficultés à les convaincre de regrouper vos prêts. En effet, ce montage international implique un coût et un risque non négligeable. Vous aurez donc besoin d’un intermédiaire comme Partners Finances pour trouver des interlocuteurs potentiels. 

En recourant à un mandataire, vous aurez accès aux meilleures offres de rachat pour vos prêts. Vous pourrez ainsi bénéficier d’une mensualité avantageuse et d’un taux raisonnable. Cependant, chaque organisme financier définit ses propres critères pour les prêts ou les rachats de crédit. De ce fait, il vaut mieux se faire accompagner par un acteur du secteur pour augmenter vos chances d’obtenir une réponse positive. 

Le regroupement de crédits à l’étranger renvoie le plus souvent à trois cas de figure. Vous pouvez notamment :

  • Être expatrié et demander un rachat de prêts à une banque française ;
  • Vivre à l’étranger et solliciter une banque locale pour regrouper vos emprunts ;
  • Résider dans l’Hexagone et procéder au regroupement de prêts souscrits à l’étranger.

Vous êtes à l’étranger dans les deux premiers cas. Sur le dernier point, les crédits à racheter se trouvent hors du territoire français. Dans tous les cas, votre profil dictera la démarche à suivre, les garanties à fournir et les acteurs à privilégier. Vous serez par ailleurs soumis à la réglementation et aux conditions de financement du pays hôte. Néanmoins, vous pourrez convaincre l’organisme approché, avec des revenus conséquents ou un patrimoine immobilier fortement valorisé. 

Quelles sont les conditions d’obtention ?

Vous avez avant tout besoin de présenter des garanties solides pour bénéficier d’un rachat de crédit à l’étranger. Ce type de montage financier est en effet complexe, onéreux et risqué pour l’établissement bancaire effectuant l’opération. Les banques doivent donc prendre des précautions. Ainsi, vous serez d’emblée inéligible si vous êtes fiché au FICP (Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) ou au FCC (Fichier central des chèques). 

Comme garantie, vous pouvez par exemple proposer votre patrimoine immobilier en France ou dans votre pays de résidence. Vous disposerez d’un atout considérable, si votre bien se trouve dans une zone prestigieuse comme la Côte d’Azur ou Paris. Même en dehors de ces régions, les garanties hypothécaires restent avantageuses pour réaliser un regroupement de crédits à l’étranger. 

Si vous résidez à l’étranger, les banques françaises sont généralement réticentes à racheter des prêts à la consommation. Effectivement, les montants sont souvent faibles et ne couvrent pas le coût de la transaction. Votre dossier devient néanmoins intéressant, si vous disposez d’une garantie forte et de ressources confortables. En revanche, le rachat d’un prêt immobilier est assez facile avec des revenus stables. 

Si vous vivez en France, vous devrez mettre en avant vos biens à forte valeur pour convaincre une banque étrangère. Il peut s’agir de patrimoines ou de placements financiers, de préférence dans le pays d’implantation de l’établissement bancaire. Enfin, les banques françaises exigent que vous soyez propriétaire avant d’envisager de racheter un prêt hypothécaire souscrit à l’étranger. 

Quelles démarches effectuer ?

Vous devez dans un premier temps trouver votre interlocuteur pour pouvoir procéder à un rachat de crédit à l’étranger. Vous avez notamment le choix entre les réseaux bancaires classiques et les acteurs spécialisés dans le regroupement de prêts. Pour vous aider, les courtiers proposent souvent des simulateurs en ligne afin de vérifier votre éligibilité. 

Il faudra ensuite transmettre divers documents justifiant votre identité, votre lieu de résidence, vos revenus et vos charges. Votre dossier devra inclure entre autres :

  • Une photocopie d’une pièce d’identité (passeport, permis ou carte d’identité) ;
  • Une copie de livret de famille ;
  • Un relevé d’identité bancaire (RIB) ;
  • Une copie de contrat de mariage ou de jugement de divorce (si concerné) ;
  • Un justificatif de domicile valide ;
  • Une copie de votre taxe d’habitation ;
  • Une copie de la taxe foncière et du titre de propriété (pour les propriétaires) ;
  • Une quittance de loyer récente (pour les locataires) ;
  • Une attestation d’hébergement et copie d’une pièce d’identité de l’hébergeur (pour les personnes hébergées) ;
  • Une attestation d’assurance ;
  • Une estimation du bien hypothéqué par un agent immobilier ou un notaire ;
  • Une copie des 3 derniers bulletins de paie (pour les salariés) ;
  • Votre liasse fiscale et vos 3 derniers bilans (pour les indépendants) ;
  • Une copie de l’avis d’imposition N-1 ;
  • Une copie de tous les relevés bancaires des 3 derniers mois, y compris ceux des comptes épargne ;
  • Des justificatifs de revenus supplémentaires (pensions, revenus locatifs…) ;
  • Une attestation d’APL ou d’allocations familiales (pour les bénéficiaires) ;
  • Les tableaux d’amortissement et les contrats de tous les prêts en cours.

Attention ! Vous serez également inéligible au regroupement de crédits, si vous êtes considéré comme étant en situation de surendettement extrême.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here