Demande d’embauche par mail : quels sont les codes à respecter ?

Particulier ou professionnel, il convient de savoir s’adapter à votre époque. À l’ère du tout numérique, l’envoi de la demande d’embauche par mail s’est démocratisé, au détriment de la version papier, désormais désuète. Pour vous distinguer, il est nécessaire d’élaborer un profil correspondant au poste à pourvoir. Découvrez dans ce dossier les codes à respecter pour décrocher le travail visé.

Pourquoi candidater à un poste par mail ?

De nos jours, candidater à un poste par mail est devenu courant. En effet, ce nouveau moyen de communication a progressivement remplacé l’envoi de lettres physiques. Pratique, cette solution facilite la tâche, aussi bien au futur salarié qu’au recruteur. C’est pour cette raison que les responsables du recrutement mettent en place une adresse spécialement dédiée à la candidature. En effet, une bonne organisation est nécessaire pour éviter que les mails se perdent, qu’il s’agisse de courriels professionnels BtoB ou BtoC. De cette manière, les courriers électroniques se répartissent de manière équitable et atterrissent dans la boîte de réception dédiée.

Pour le candidat, la solution électronique est plus accessible par rapport à la méthode traditionnelle. Cependant, la communication verbale est toujours d’actualité et s’avère incontournable dans le processus d’embauche. En effet, plusieurs entretiens sont à prévoir dans le cas où la candidature est retenue. Ainsi, les premiers échanges de mails servent uniquement à fluidifier la démarche et à gagner du temps dans le traitement des dossiers. Pour répondre à un recruteur et témoigner votre intérêt pour le poste à pourvoir, n’hésitez pas à envoyer un mail d’accompagnement de postulation. Mettez toutes les chances de votre côté en vous démarquant des autres candidats.

Pourquoi candidater à un poste par mail ?
Source : shutterstock.com

Les notions de base à connaître

Pour attirer l’attention du recruteur, il est nécessaire de bien se préparer. La première étape consiste à bien travailler l’objet du mail, qui doit se limiter à quatre mots maximum. Les titres trop communs sont à bannir, comme « demande d’emploi » ou « candidature spontanée ». L’objectif est de donner au recruteur l’envie de lire votre mail. Il est bon de noter qu’il en reçoit une centaine par jour, donc, soignez votre approche pour vous distinguer d’entrée de jeu.

Pour le corps du texte, deux solutions s’offrent à vous :

  • Faire une lettre-CV claire et aérée, qui condense les informations vous concernant ;
  • Envoyer votre CV et lettre de motivation en pièce jointe.

De nos jours, les recruteurs sont de plus en plus réticents à ouvrir les fichiers joints qui peuvent contenir des virus informatiques. Le phishing et les rançongiciels sont les menaces les plus répandues qui visent les entreprises. Par conséquent, il est préférable d’opter pour la première solution, car votre CV risque d’être détruit avant même d’être lu.

Pour rédiger une lettre-CV captivante, retenez les règles de base. Elle doit être claire et concise, car le temps moyen que le recruteur passe à dérouler l’intégralité du mail est de cinq secondes. Par conséquent, pour attirer son attention dès les premières lignes, il est crucial de rendre la lecture facile. Le corps du texte doit être composé de deux parties, dont la lettre de motivation et les éléments majeurs de votre curriculum vitae. N’oubliez pas, il est important de synthétiser votre mail en allant à l’essentiel dès les premières lignes, en démontrant ce qui vous distingue des autres candidats.

Comment bien rédiger un mail de demande d’emploi ?

Pour postuler par mail en réponse à une offre de travail, il importe de tout voir dans les moindres détails.

Le moment idéal pour envoyer un mail de candidature

Les recruteurs précisent généralement le canal à employer pour l’envoi de la candidature. Dans la plupart des cas, ils optent pour la voie électronique. Ainsi, il est primordial d’apporter une attention particulière au délai à respecter pour déposer votre candidature. Évitez de le faire au dernier moment, car comme le précise l’adage : « premier arrivé, premier servi ».

Les points essentiels à intégrer dans le mail de candidature

La première étape consiste à préciser la raison de votre candidature. C’est de cette manière que vous pouvez démontrer au recruteur que le poste à pourvoir vous intéresse au plus haut point. Indiquez également le média qui vous a permis de voir l’annonce.

La seconde étape consiste à renforcer votre image. Pour ce faire, présentez vos qualifications, compétences et réalisations. Misez sur vos expériences de travail les plus pertinentes en relation avec le poste. L’objectif est de convaincre immédiatement le recruteur en lui donnant un aperçu de votre potentiel et de ce que vous pourrez apporter à l’entreprise. Il verra en vous le futur salarié idéal.

Pour terminer votre mail, remerciez le recruteur pour son temps. Dans le cas où vous préférez l’envoi de CV et de lettre de motivation en PJ, n’oubliez pas de notifier votre interlocuteur des documents attachés. Il est bon de préciser qu’il s’agit également d’un mail pour donner vos disponibilités pour un entretien d’embauche. De ce fait, indiquez les modalités de la continuation des échanges.

Comment bien rédiger un mail de demande d’emploi ?
Source : shutterstock.com

Comment réussir la rédaction d’un mail pour une candidature spontanée ?

Dans le monde professionnel actuel, la concurrence est rude pour les personnes à la recherche d’emploi. En effet, les offres se font rares dans certains secteurs d’activité, si bien qu’il faut savoir se distinguer des concurrents pour mettre toutes les chances de votre côté. Faire du porte-à-porte est, de nos jours, une technique plus ou moins désuète, mais qui peut parfois porter ses fruits. Avec les possibilités technologiques qui s’offrent à vous, pourquoi ne pas envoyer des candidatures spontanées ?

Les avantages d’une candidature spontanée

Il est bon de savoir qu’il ne s’agit pas d’une réponse à une offre d’emploi. De ce fait, il convient de préciser en premier lieu le poste que vous recherchez et le type de contrat (CDD, CDI…). Rien ne doit être laissé au hasard pour éveiller l’intérêt de votre interlocuteur. Mettez-vous en valeur en démontrant dès les premières lignes vos compétences, vos qualifications et vos potentiels apports pour l’entreprise. Cependant, comme l’entreprise n’est pas forcément en période de recrutement, procédez à un suivi méticuleux, car votre mail ne sera pas lu systématiquement. Ainsi, il est recommandé d’adresser à votre potentiel futur employeur un mail d’accompagnement de candidature spontanée. Si vous ne recevez aucune réponse dans la semaine qui suit, n’hésitez pas à le relancer.

Les consignes à respecter pour un mail de candidature spontanée réussi

Les règles à suivre sont les mêmes que celles qui s’imposent lorsque vous répondez à une offre d’emploi. N’oubliez pas que l’objet du mail doit être bien spécifique, axé sur le type de candidature et titre du poste recherché. Il est important de vous relire attentivement avant d’envoyer votre mail, car les fautes d’orthographe et de grammaire pourraient dissuader le recruteur. Pour susciter son intérêt, soyez bref et courtois tout au long de vos échanges. Dans le cas où vous réussissez à décrocher un entretien, n’oubliez pas de remercier votre interlocuteur dans les jours qui suivent. La formule de politesse est toujours de mise. En outre, assurez-vous que l’objet du mail après entretien soit concis et professionnel.

Articles en lien

Quelles sont les conditions de Leasing pour les auto-entrepreneurs ?

Plutôt que le crédit ou l’achat comptant, de plus...

Les instances représentatives du personnel (IRP) : voix des salariés dans l’entreprise

Au sein d'une entreprise, la communication et le dialogue...

Optimiser la gestion financière des TPE avec la facturation en ligne

La facturation en ligne pour les TPE révolutionne la manière...

Cadeau entreprise : comptabilité et dispositions légales

Offrir des cadeaux d'affaires relève d'un exercice délicat pour...

Avantages et inconvénients du paiement en plusieurs fois sans frais

Quel commerçant ne souhaiterait pas doper son chiffre d'affaires...