Accueil Business Offrir des contreparties au crowdfunding de son entreprise

L'actualité

Offrir des contreparties au crowdfunding de son entreprise

Vous souhaitez créer votre entreprise et vous avez choisi le crowdfunding pour financer votre projet ? N’hésitez pas à proposer des contreparties matérielles ou non à vos contributeurs. Vous les inciterez à participer et surtout, vous pourrez les fidéliser. Voici tout ce qu’il faut savoir sur les contreparties crowdfunding pour votre entreprise.

Financer sa création d’entreprise avec le crowdfunding

Financer sa création d'entreprise avec le crowdfunding
Photo de @andreyyalansky19 via twenty20.com

Créer son entreprise sans apport, c’est possible : sachez que vous pouvez financer la création de votre entreprise avec le crowdfunding. Proposez votre projet et vos objectifs sur une plateforme de financement participatif et diffusez la grâce à une campagne de communication (emailing, réseaux sociaux, événements, communiqués de presse, etc.) et à votre entourage. Les internautes intéressés pourront décider de participer financièrement à la création de votre entreprise.

Ce système communautaire présente de nombreux avantages pour un futur entrepreneur dont : vous faire connaître avant même d’être vraiment lancé ; vous entourer d’une communauté d’ambassadeurs (qui pourront vanter vos produits et/ou services autour d’eux) ; mettre en place une étude de marché ; trouver les fonds nécessaires à l’ouverture d’une entreprise et à la demande d’un prêt bancaire notamment (en moyenne, les banques vous demanderont 20% d’apport).

Prenez bien en compte que depuis 2008, le crowdfunding est soumis à la fiscalité. En tant que porteur de projet, vous devrez entre autres vous acquitter de la flat tax (prélèvement forfaitaire unique) qui représente 30% du montant total des sommes que vous percevrez. Pour vos contributeurs, ils pourront de leur côté bénéficier de réduction fiscale selon la nature de votre activité et de leur mode de paiement. Vous pouvez recevoir des fonds sous trois formes différentes : des dons, avec ou sans contrepartie ; des prêts ; des investissements. 

N’hésitez pas à consulter la liste des plateformes partenaires sur BPI France. Si vous ne savez pas pour laquelle opter, vous pouvez vous laisser guider sur le portail du site et découvrir, à travers une description de votre profil, la plateforme la plus adaptée à votre projet.

Proposer des contreparties : une bonne idée ?

Proposer des contreparties : une bonne idée ?
Photo de @daphneemarie via twenty20.com

La grande majorité des internautes qui vont découvrir votre appel aux fonds sur une plateforme de crowdfunding (en proposant de nombreux autres) ne vous connaîtront pas. Votre projet et vos objectifs doivent donc être originaux et réalistes pour marquer les esprits. Mais il est d’autant plus important de proposer des récompenses intéressantes et attractives qui donneront envie aux internautes de contribuer à la création de votre entreprise. Obtenir quelque chose en échange d’un paiement est représentatif de la société de consommation. Participer à votre projet et à son développement peut être l’une des motivations principales, bien qu’elle soit abstraite pour une personne extérieure à votre entreprise. Recevoir une contrepartie, non financière, en échange d’un financement apporte du concret et une forme d’engagement matériel pour le contributeur. 

De plus, n’hésitez pas à les tenir informés de l’évolution de votre entreprise, à les faire participer activement et à fidéliser vos contributeurs. Si vous ouvrez une entreprise commerciale, vous pouvez par exemple leur proposer de tester vos produits en avant-première et de vous donner leurs impressions en retour.

Le financement participatif est un bon levier pour un jeune entrepreneur, alors ne délaissez pas ces contreparties qui pourront attirer davantage d’investisseurs. Cela pourra aussi être un bon moyen d’identifier vos potentiels acheteurs une fois que votre activité aura réellement débuté. Mais avant tout, misez sur votre entourage proche (famille et amis) qui seront les premiers à faire parler de votre entreprise et à vous soutenir dans votre démarche. Ils vous aideront à diffuser votre campagne de communication en multipliant les contacts et pourront vous donner des idées de contreparties avec un regard extérieur au vôtre.

Quelles contreparties offrir en échange du financement de votre entreprise ?

Quelles contreparties offrir en échange du financement de votre entreprise ?
Photo de @kayp via twenty20.com

Il est important de rappeler que la valeur de la contrepartie que vous proposerez ne doit pas excéder un quart de la valeur du don perçu. Sur les plateformes de financement participatif, la moyenne des dons est comprise entre 30 et 50€. Vous aurez probablement plus de contributeurs qui vous transféreront de petites sommes que de contributeurs payant de grosses sommes. Ceux-là seront plus occasionnels. N’hésitez donc pas à proposer des contreparties dont la valeur n’est pas trop élevée, vous attirerez de nombreux internautes. Misez tout de même sur quelques contreparties onéreuses, ce qui pourra inciter les contributeurs plus aisés à vous verser des sommes plus conséquentes.

Les contreparties doivent évidemment être liées à l’activité de votre entreprise. N’en proposez pas trop : environ 2 ou 3 très attractives et abordables, une plus onéreuse qui pourra attirer un riche contributeur, et quelques unes originales pour vous diversifier. Voici quelques idées dans lesquelles vous pouvez piocher :

  • proposer l’un de vos produits / services moins chers et/ou en avant-première ;
  • offrir un objet personnalisé (tee-shirt, mug, casquette, coque de téléphone, etc.) ;
  • choisir une contrepartie non matérielle : ajouter le nom des contributeurs sur votre livre en dédicace, offrir un ebook, envoyer gratuitement le lien de votre vidéo ;
  • envoyer des invitations à des projections, des spectacles, des concerts (toujours en lien avec votre activité).

Pensez également à inclure le prix des frais d’envoi pour les contreparties matérielles dans votre budget. Les délais de fabrication des récompenses doivent aussi être prévus et communiqués aux contributeurs. Sur le site Financement Participatif France, vous trouverez une liste des plateformes de dons avec ou sans contrepartie. Et pour comparer les projets et les types de récompenses proposés, l’une des plateformes les plus populaires de crowdfunding vous les présente : Ulule.

Susciter l’engagement de vos contributeurs est très important pour réussir votre campagne de financement participatif. Les premiers investisseurs seront probablement des membres de votre entourage. Quant aux contreparties de dons, elles devront être cohérentes avec votre activité et surtout originales et attractives. Alors, soyez créatifs !

Sources :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here