AccueilEconomie et FinancePourquoi investir dans une entreprise non cotée ?

L'actualité

Pourquoi investir dans une entreprise non cotée ?

- Advertisement -

Le capital investissement (ou Private equity) a le vent en poupe. Et pour cause, investir dans une entreprise non cotée est un excellent moyen de placer ses capitaux sans dépendre des fluctuations des marchés financiers.

Vous avez des capitaux à investir ? Vous cherchez à placer votre argent dans l’économie réelle ? L’investissement des entreprises repart à la hausse en Europe. L’acquisition d’actions non cotées peut donc s’avérer être une solution intéressante.

  • Les entreprises non cotées ne dépendent pas du cours de la bourse
  • Le non coté offre la possibilité d’investir différemment tout en soutenant l’économie réelle (TPE et PME)
  • L’investissement dans des sociétés non cotées peut se faire grâce à des fonds dédiés ou directement auprès de l’entreprise concernée.

Entreprises non cotées : définition et exemples

Les entreprises non cotées sont des structures qui émettent des actions qui ne dépendent pas des marchés boursiers. Il s’agit généralement de TPE et PME à la recherche de fonds pour leur création ou leur évolution.

En somme il s’agit d’entreprises de proximité telles que :

  • Restaurants
  • Hôtels
  • Start-up
  • Entreprises immobilières

On retrouve parmi les entreprises non cotées les plus connues :

  • Leclerc
  • Sodexo
  • Ikéa
  • Chanel
Entreprises non cotées : définition et exemples
Creative Lab / Shutterstock

Pourquoi investir dans le non coté ?

Le private equity offre la possibilité d’investir différemment son capital et permet de :

  • Investir dans une petite entreprise et soutenir l’économie réelle
  • Bénéficier d’un rendement intéressant
  • S’affranchir des fluctuations inhérentes aux places de marché
  • Profiter d’avantages fiscaux
  • Suivre ses investissements plus facilement
  1. Soutenir les TPE et PME

La première raison d’investir dans une entreprise non cotée est avant tout une question de conviction. Ce type d’investissement permet d’apporter un soutien direct aux PME et TPE et de soutenir des projets auxquels vous croyez.

Il s’agit ici d’apporter un soutien financier à une économie réelle et non à une économie de marché.

  1. Bénéficier d’un rendement intéressant

L’investissement dans le non coté présente un avantage non négligeable par rapport aux plans d’épargne classiques. Ce genre de placement permet d’espérer un rendement moyen compris entre 6% et 10%. Face à la baisse des taux d’intérêt de l’épargne « classique » cela représente donc une véritable opportunité.

Attention : Ce genre de placement est très intéressant mais n’est pas garanti. Pour diluer le risque il est donc conseillé d’investir dans différentes entreprises.

Bénéficier d’un rendement intéressant
Rido / Shutterstock
  1. S’affranchir des marchés financiers

Les crises boursières successives ont quelque peu échaudé les investisseurs. C’est pourquoi, le non coté présente une nouvelle manière d’investir qui permet de s’affranchir des fluctuations boursière et de se prémunir contre le risque d’effondrement des marchés.

  1. Suivre plus facilement ses actifs

Investir dans une société non cotée permet d’avoir un meilleur suivi de ses investissements. Contrairement aux multinationales cotées en bourses, les entreprises non cotées ont généralement des structures moins imposantes et plus simples. Cela permet donc de mieux suivre ses actifs et l’utilisation qui est faite de ses fonds. Le droit de vote acquis donne donc un vrai pouvoir à l’investisseur

  1. Profiter de réductions d’impôt

Le dernier avantage notable, et non des moindres, réside dans la fiscalité inhérente à ce type d’investissement. La loi Dutreil de 2003 prévoit en effet une réduction d’impôt de 25% sur la base du capital investi à hauteur de 40 000 euros. De plus une exonération sur la plus value réalisée est accordée après une durée d’un minimum de 5 ans (à la condition que les actions non cotées soient placées sur un PEA).

Profiter de réductions d’impôt
StockStyle / Shutterstock

Comment investir dans une entreprise non cotée ?

L’investissement dans une entreprise non cotée peut s’effectuer de 2 manières :

  • Par le biais d’intermédiaires
  • En direct

Les Fonds d’investissement

Les fonds d’investissement sont chargés de réaliser les investissements les plus rentables pour leurs clients. Le recours à ce type de placement est généralement réservé à des investisseurs fortunés. On retrouve parmi les différents types de fonds permettant d’investir en private equity :

  • Les Fonds d’Investissement de Proximité (FIP)
  • Les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI).
  • Les Fonds Communs de Placements à Risques (FCPR)

A noter : Ce type de placement s’inscrit généralement sur une période plutôt longue (entre 5 et 10 ans)

Les FIP

Le FIP sont des fonds dont le but est de soutenir l’économie locale. Ils se composent de TPE et PME (moins de 250 employés) qui génèrent moins de 50 Millions d’euros annuels de chiffre d’affaires.

Les FCPI

Ce type de fonds a été créé pour encourager l’investissement dans l’innovation. Ils se composent de jeunes entreprises (Création inférieure à 10 ans) qui investissent significativement (15% minimum) dans la recherche et le développement. Le titre « innovant » est attribué par la BPI.

Les FCPR

Les FCPR visent à soutenir les jeunes entreprises non cotées. S’il offre des perspectives de rendements intéressantes, il fait cependant partie des placements les plus risqués. Contrairement au FIP et FCPI aucun avantage fiscal n’est offert lors d’une souscription de titres auprès d’un FCPR.

Comment investir dans une entreprise non cotée ?
Peshkova / Shutterstock

L’achat de titres en direct

Vous ne disposez que d’un capital modeste mais souhaitez tout de même investir en Private Equity ? Cela est possible grâce à l’achat direct :

  • Auprès d’une entreprise non cotée
  • En financement participatif (crowd-funding, crowdlending)

Auprès de l’entreprise

Il est tout à fait possible d’acquérir des actions auprès d’une entreprise non cotée lors de sa création ou de sa restructuration. Ce sera notamment le cas si une personne de votre entourage crée son entreprise et que vous souhaitez la soutenir.

En financement participatif

Il est possible d’investir en Private equity par le prisme d’intermédiaires dédiés tels que les plateformes de crowdfunding ou crowdlending. Ce mode de financement permet d’apporter son soutien à des projets auxquels vous croyez tout en limitant votre investissement et votre risque.

En résumé, investir dans une société non cotée offre une nouvelle manière de placer ses capitaux qui permet de s’affranchir des fluctuations de la bourse.

  • L’investissement dans une entreprise non cotée permet de contribuer au développement des TPE et PME
  • Le private equity permet de diversifier ses investissements et de ne plus être dépendant des fluctuations boursières
  • Il est possible d’investir directement auprès de l’entreprise ou par le biais d’un fonds dédié

Image de couverture Kate Kultsevych / Shutterstock