Quels sont les avantages des rayonnages métalliques ?

Le rayonnage métallique est une structure indépendante qui offre un service fonctionnel et pratique pour le support et le stockage de toutes sortes d’éléments. Ils se caractérisent par leur niveau d’adaptation aux espaces, la variété des dimensions et leur fixation au sol ; en d’autres termes, il s’agit de systèmes statiques composés de différents niveaux de hauteur ; en outre, ils ont la particularité d’être résistants et pratiques afin d’obtenir, de cette manière, une plus grande efficacité et durabilité.

Afin d’avoir une connaissance plus précise des avantages offerts par les rayonnages métalliques, des typologies existantes et des utilisations qui peuvent en être faites, il est nécessaire d’aborder ces aspects avec plus de précision.

Quels sont les avantages des rayonnages métalliques pour les entreprises ?

Tout d’abord, il convient de souligner que les rayonnages métalliques remplissent une fonction de support fonctionnel pour le stockage. Comme ils sont constitués de pièces résistantes, fixes et fermes, ils offrent un haut niveau de résistance et de cohérence pour supporter toutes sortes de poids. Ils constituent donc une ressource appropriée pour les entreprises qui ont besoin de stocker des produits de plusieurs kilos, sans oublier qu’ils sont adaptés à l’organisation interne et à la visualisation de tous les éléments qui sont disposés.

Ils sont disponibles en différentes tailles, de petites et simples à d’autres avec des hauteurs considérables afin d’utiliser au mieux l’espace disponible dans un entrepôt. Cela implique la nécessité d’utiliser des engins de levage pour organiser les produits de stockage, mais les étagères peuvent être utilisées pour les organiser, ce qui permet essentiellement de mettre en place des systèmes de stockage et de classification en fonction des besoins.

Éléments des rayonnages métalliques

Les rayonnages sont constitués des éléments suivants :

  • Crémaillères : éléments verticaux perforés où sont logées les poutres de charge. Ils disposent de jambes de force avec des plaques de base qui permettent un système d’installation correct.
  • Poutres : éléments horizontaux qui sont fixés aux montants des rayonnages où sont déposés les marchandises et les produits.
  • Accessoires : les protections sont placées dans les allées et les montants pour protéger l’installation, tandis que les entretoises sont utilisées pour établir une distance entre les racks.

Quels types de rayonnages existe-t-il ?

Il existe une grande variété de rayonnages. Ils existent en différentes tailles et avec différentes possibilités de support de poids. En fonction des besoins de l’entreprise, cela peut être le choix que vous faites. En fonction de leur poids, ces types peuvent être classés :

  • Charge lourde.
  • Charge moyenne.
  • Charge légère.

En ce qui concerne la fonction et le type de rangement, ce sont les casiers :

  • Supports de stockage.
  • Étagères de garage.
  • Etagères de bureau.
  • Étagères de magasin.
  • Étagères pour pneus.
  • Étagères de vestiaire.

En termes de typologie, ce sont les étagères :

  • Rayonnages cantilever.
  • Étagères en acier galvanisé.
  • Étagères en acier chromé.

Quels usages peuvent-ils avoir ?

Les rayonnages métalliques ont des usages différents selon les entreprises. Ils peuvent être constitués d’un grand nombre de niveaux pour atteindre un niveau de stockage plus élevé. C’est pourquoi leur principale fonction est la conservation et le soutien de tous les types de ressources, tant lourdes que légères. Cependant, le type de rayonnage choisi dépend du poids.

La nature de l’entreprise dicte le type de rayonnage qui sera nécessaire ; en outre, l’utilisation qui peut leur être faite est variée, en fonction des besoins et des caractéristiques requises, puisqu’ils peuvent être utilisés pour l’exposition de produits dans un magasin ou simplement pour le stockage de matériaux et de marchandises dans un entrepôt.

Comment choisir son rayonnage métallique professionnel ?

Plusieurs éléments sont à considérer afin d’opter pour le bon rayonnage métallique : 

1 – Identifier les produits à stocker

Pour identifier les produits à stocker, vous devez dans un premier temps dresser un inventaire précis des articles ou des marchandises à entreposer. 

Par exemple, si vous souhaitez stocker des palettes de boissons, vous allez noter :

  • Le type de produit : bouteilles d’eau minérale, canettes de sodas, packs de bières… 
  • Les dimensions et formats : bouteilles de 50cl, canettes de 33cl, fûts de 30L…
  • Le poids de chaque article : une palette de bouteilles d’eau de 50cl de 6 packs de 6 bouteilles pèse par exemple environ 333 kg. 
  • Les quantités que vous prévoyez d’avoir simultanément dans votre entrepôt : 300 palettes d’eau, 200 palettes de sodas…

En fonction de ces informations, vous pourrez ensuite déterminer : 

  • La charge maximale de votre futur stock, ici 300 x 333 kg = 100 tonnes pour les seules bouteilles d’eau.
  • Le volume occupé par ces marchandises avec leurs conditionnements. 

Cet inventaire détaillé des produits à stocker est indispensable pour dimensionner correctement votre projet de rayonnage, choisir le bon modèle et configurer les étagères en termes de capacité de charge, de volume utile, de dimensions, etc.

Vous pourriez être intéressé par acheter un palettier d’occasion pour du rayonnage industriel. 

2. Analyser l’environnement et ses contraintes

Une fois votre inventaire réalisé, vous devez observer avec attention les caractéristiques du local où sera installé le rayonnage :

  • La surface au sol disponible : cela déterminera la dimension maximale possible pour votre rayonnage
  • La hauteur sous plafond : elle conditionnera le nombre d’étages que vous pourrez créer en hauteur 
  • La présence de piliers, de colonnes, de canalisations ou d’autres obstacles : ils réduiront la surface utile de stockage
  • La nature du revêtement au sol : béton, carrelage, résine… il devra pouvoir supporter les charges 
  • L’accessibilité du local : dimension des portes, des sas, des couloirs pour entrer/sortir les marchandises
  • D’éventuelles contraintes particulières : zone ATEX, atmosphère humide ou corrosive…

Tous ces éléments conditionneront le modèle de rayonnage que vous pourrez mettre en place.

3. Définir l’emplacement de votre rayonnage

Une fois le matériel choisi et ses dimensions connues, déterminez l’endroit précis où vous allez l’installer en respectant les contraintes identifiées (surface au sol, obstacles…). 

Prévoyez impérativement un espace suffisant autour et entre les rayonnages si vous devez y circuler ou manœuvrer avec des engins de manutention.

Articles en lien

Quel budget prévoir pour la location d’une salle de formation ?

La planification d’une formation commence par la sélection d’un...

Comment fonctionne LinkedIn ?

LinkedIn a maintenant dépassé le cap d'un milliard d'utilisateurs....

Décryptage de l’EBITDA : un indicateur clé de la rentabilité opérationnelle fiable

Vous souhaitez évaluer la capacité de votre entreprise à...

Gestion fiscale et comptable de votre e-commerce : les défis à relever

Les e-commerces font partie des entreprises les plus innovantes...

Quelles sont les conditions de Leasing pour les auto-entrepreneurs ?

Plutôt que le crédit ou l’achat comptant, de plus...