AccueilEconomie et FinanceRachat de crédit avec un mauvais relevé de compte : que faire...

L'actualité

Rachat de crédit avec un mauvais relevé de compte : que faire ?

- Advertisement -

Les banques demandent généralement des relevés de compte avant d’envisager de racheter des crédits. Ces données permettent d’évaluer les risques associés à votre requête en analysant les spécificités de votre profil. Sur cette base, l’établissement financier statuera concernant votre demande de regroupement de crédits. De ce fait, un mauvais relevé bancaire est souvent pénalisant pour ce type de démarche. 

Pourquoi faut-il les relevés de comptes pour faire un rachat de crédit ?

Vu l’aspect décisif des historiques bancaires, il est assez compliqué d’effectuer un rachat de crédit avec un mauvais relevé de compte. Pour autant, votre demande ne sera pas nécessairement refusée. Elle risque, en revanche, de mener à des taux défavorables ou de requérir des garanties supplémentaires. Vous pouvez néanmoins faire une simulation sur https://www.credigo.fr/rachat-de-credit-consommation.html pour anticiper les modalités de rachat de vos crédits à la consommation. 

Les relevés de compte servent, à la base, à cerner votre profil d’emprunteur, de client bancaire et de consommateur en général. D’une part, ils permettent de voir vos créanciers, d’identifier vos crédits et de suivre le versement de vos mensualités. Cet historique aide, d’autre part, à vérifier la nature et le paiement de vos charges au quotidien (loyers, forfaits de communication, factures d’électricité, etc.). L’organisme financier connaîtra alors votre taux d’endettement et votre reste à vivre par mois. 

En somme, les relevés permettent d’évaluer votre capacité à gérer vos ressources et à régler vos dettes. Ils révèlent aussi votre fiabilité en tant que payeur. L’organisme de crédit pourra alors mesurer les risques associés au fait de regrouper vos crédits. Vous avez de meilleures chances d’obtenir une réponse favorable, si vos relevés de compte ne comprennent aucun incident majeur. À l’inverse, un mauvais relevé peut mener à un refus de rachat de crédit ou à des conditions peu avantageuses. 

Pourquoi faut-il les relevés de comptes pour faire un rachat de crédit ?
Source : shutterstock.com

Que faire si un mauvais relevé de compte a été pris en considération ?

Vous devez prendre des précautions pour éviter de demander un rachat de crédit avec un mauvais relevé de compte. Il est, par exemple, conseillé d’optimiser l’état de votre budget quelques mois avant de constituer votre dossier. Les organismes prêteurs exigent le plus souvent les relevés des trois derniers mois. Ainsi, vous devez mieux gérer vos comptes, au moins durant cette période, notamment en :

  • Réglant en priorité les mensualités de vos crédits et financements assimilés (LOA, LDD, leasing high-tech, location-accession dans l’immobilier…) ;
  • Définissant clairement les charges fixes et autres paiements essentiels ;
  • Identifiant et en supprimant les dépenses superflues.

Avec cette méthode, vous serez considéré comme un emprunteur sérieux, même si l’établissement remonte au-delà des trois mois habituels. Cet effort sera alors pris en compte pour le rachat de votre crédit. Vous serez par ailleurs apprécié des banques, en priorisant le remboursement de vos créanciers. De ce fait, les conditions du rachat seront moins défavorables, malgré un mauvais relevé de compte. Votre reste à vivre est toutefois rédhibitoire dans le domaine, s’il est considéré comme insuffisant. 

Peut-on quand même obtenir son rachat de crédit ?

Il est techniquement possible d’obtenir un rachat de crédit avec un mauvais relevé de compte. Cependant, les conditions imposées sont souvent dissuasives à court et à moyen terme. Le prêteur peut notamment appliquer un taux d’intérêt élevé et limiter les crédits pouvant être rachetés. Ainsi, vous ne pourrez pas envisager de nouveaux projets importants comme acheter une voiture ou entamer des travaux de rénovation. Les liquidités dégagées seront en effet réduites par la restriction du regroupement

Peut-on quand même obtenir son rachat de crédit ?
Source : shutterstock.com

Les organismes de crédit peuvent également exiger des garanties conséquentes en raison de leur niveau d’exposition au risque d’impayées. Néanmoins, vous avez la possibilité de résoudre le problème, si vous possédez un bien immobilier à offrir en garantie. Même les interdits bancaires peuvent d’ailleurs obtenir un rachat de crédit en recourant à la garantie hypothécaire. 

De plus, l’utilisation de l’hypothèque n’est pas réservée aux personnes inscrites au FICP (fichier des incidents de remboursement de crédits aux particuliers). Si votre relevé de compte est défavorable, vous pouvez également vous servir de votre bien immobilier comme garantie. Vous réussirez alors à convaincre un organisme réticent à vous accorder un rachat de crédit. En outre, cette solution permettra d’améliorer significativement les conditions d’un regroupement de prêts.