Rédiger une lettre d’acceptation de poste : suivez le guide

Pour prouver que vous êtes professionnel, il convient d’accepter le poste proposé en adressant à votre futur employeur une lettre ou un mail. L’objectif est de démontrer que vous avez pris connaissance des clauses de la proposition d’embauche. Vous ne savez pas comment rédiger une lettre d’acceptation de poste ? Suivez le guide pour découvrir les informations essentielles ainsi que quelques conseils.

Les différences entre promesse d’embauche et proposition d’emploi

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est préférable de faire le point sur les différences entre promesse d’embauche et offre de contrat de travail. En effet, ces documents disposent d’une fonction et une valeur légale distinctes.

La promesse d’embauche

Aussi appelé « promesse unilatérale de contrat de travail », ce document peut être considéré comme un contrat de travail malgré les différences. Elle témoigne de l’engagement de votre futur employeur envers vous. Par conséquent, dans le cas où ce dernier décide de changer d’avis en retirant sa promesse d’embauche, vous pouvez le poursuivre en justice. Cette option est toujours envisageable même si vous n’avez pas encore eu le temps de lui donner votre réponse. Il est bon de noter que ce document doit comporter les éléments suivants :

  • L’intitulé du poste ;
  • Le lieu de travail ;
  • La rémunération ;
  • La date d’entrée en fonction prévue ;

Dans le cas où l’une de ces informations n’est pas précisée dans le document, cela signifie qu’il ne s’agit pas d’une promesse d’embauche. Il convient de noter que si vous acceptez la proposition, la rémunération mentionnée ne pourra plus être modifiée au gré de votre employeur.

De votre côté, si votre futur patron vous demande de signer un contrat de travail, prenez le temps de le lire attentivement. Assurez-vous qu’il ne comporte pas des conditions différentes à celles indiquées dans la promesse unilatérale de contrat de travail. Si tel est le cas, vous êtes totalement libre de refuser l’offre d’emploi en prenant soin de lui préciser la raison, tout en mentionnant que cela représente un frein à votre motivation. En revanche, si vous avez signé la promesse d’embauche, cela signifie que vous vous êtes engagé envers le recruteur. Ainsi, en cas de rétractation de votre part, ce dernier est en droit de vous exiger de lui verser un montant défini en guise de dommages et intérêts.

Les différences entre promesse d’embauche et proposition d’emploi
Source : shutterstock.com

L’offre de contrat de travail

Il s’agit d’un document vous informant que votre futur patron accepte votre candidature et souhaite que vous rejoigniez l’entreprise. Vous êtes libre d’accepter ou de refuser son offre dans un délai fixé au préalable. Cependant, durant le temps de réflexion qui vous a été accordé, l’employeur peut se désister, car ce document ne l’engage pas. De ce fait, vous ne pouvez pas vous retourner contre lui. C’est aussi le cas pour vous, tant que le contrat de travail n’a pas été encore signé. Vous pouvez changer d’avis sans avoir à fournir à votre interlocuteur les raisons de ce soudain manque de motivation.

Lettre d’acceptation de poste : de quoi s’agit-il exactement ?

Il s’agit de la lettre officielle qui vous permet d’exprimer à votre futur employeur que vous êtes ravi de sa décision d’accepter votre candidature. Il ne s’agit pas d’une simple formalité. En effet, elle vous permet de renforcer votre souhait de travailler pour l’entreprise. Vous pouvez également mentionner dans la lettre d’acceptation de poste votre désir d’avoir un temps de réflexion avant de lui adresser votre réponse définitive. C’est la solution à adopter dans le cas où vous attendez des réponses de la part d’autres recruteurs. En effet, vous le savez sans doute déjà, lorsque vous cherchez du travail, il ne faut pas se contenter de contacter une seule entreprise. Par ailleurs, évitez de sauter sur la première occasion au risque de passer à côté d’une offre avec une proposition de salaire et des conditions plus intéressantes.

Ainsi, à part la possibilité d’exprimer votre intérêt pour l’activité de l’entreprise et le poste proposé, la lettre d’acceptation peut également vous permettre de gagner du temps si nécessaire. D’un autre côté, pour développer vos compétences avant de rejoindre votre poste, vous pouvez également vous servir de ce délai de réflexion pour suivre une formation approfondie sur le secteur d’activité visé. De nos jours, l’envoi du courrier par la poste, avec accusé de réception, n’est plus obligatoire. Vous pouvez faire parvenir votre lettre d’acceptation de poste à votre futur employeur par voie électronique, tout comme vous l’aviez fait en envoyant un mail pour la confirmation d’un entretien.

Lettre d’acceptation de poste : de quoi s’agit-il exactement ?
Source : shutterstock.com

Les éléments à vérifier avant de rédiger une lettre d’acceptation de poste

Avant de répondre à une proposition d’embauche, plusieurs points importants doivent être vérifiés méticuleusement, à savoir :

  • Les horaires de travail ;
  • La durée de la période d’essai ;
  • La possibilité de faire du télétravail en raison de la pandémie due à la Covid-19 ;
  • Les éventuels avantages proposés, tels que les primes, la mutuelle, les tickets restaurant, les chèques-cadeaux offerts par l’entreprise, etc.

La question du salaire représente le paramètre le plus important. Si la rémunération proposée ne répond pas à vos attentes, il est possible d’en discuter avec votre futur employeur avant de signer la proposition d’embauche. Attention, si vous tombez d’accord sur un montant, il convient de le mentionner dans un document écrit, signé et daté. En effet, une promesse orale concernant une éventuelle augmentation à l’issue de la période d’essai n’a aucune valeur légale.

Comment rédiger une lettre d’acceptation de poste ?

Pour confirmer officiellement une proposition d’embauche, vous êtes tenu de rédiger une lettre d’acceptation de poste. Le plus important, c’est de trouver les bons mots pour témoigner votre gratitude et exprimer votre enthousiasme. Assurez-vous que votre lettre mentionne les termes essentiels liés au poste à pourvoir pour éviter tout malentendu. Il est préférable de faire suivre le document par un appel téléphonique pour prévenir votre futur patron. L’objectif est de vous assurer que le responsable de recrutement a bien reçu votre courrier et pris le temps de le lire. C’est aussi pour vous une occasion de confirmer à nouveau votre motivation.

Cette réponse par écrit signifie que presque toutes les étapes du processus de recrutement ont été franchies. Il vous est ainsi possible de faire valoir vos droits si nécessaire. En cas de litige, ce document constitue la preuve que aviez pris la peine de formuler votre accord, car il a une valeur légale.

La lettre d’acceptation de poste doit comporter les éléments importants, à savoir ;

  • L’acceptation de l’offre de manière officielle ;
  • L’expression de votre reconnaissance et de votre motivation, en remerciant le recruteur d’avoir accepté votre candidature ;
  • Les conditions de l’emploi (intitulé du poste, rémunération, les différents avantages définis en amont entre les deux parties, etc.) ;
  • La date de prise de poste.

Il est bon de savoir qu’une lettre d’acceptation de poste ne doit pas être forcément longue. L’objectif n’est pas d’impressionner votre interlocuteur, mais de faire le nécessaire pour que tous les éléments importants soient clairement définis. Pour laisser une bonne impression, vous pouvez par exemple conclure votre mail en disant que vous vous réjouissez de rejoindre l’entreprise.

Comment rédiger une lettre d’acceptation de poste ?
Source : shutterstock.com

Les règles à respecter lors de la rédaction d’une lettre d’acceptation de poste

Des lignes directrices spécifiques doivent être respectées pour vous assurer de rédiger un mail professionnel digne de ce nom.

  • L’objet du mail doit donner un aperçu de son contenu (ex : acceptation de poste) ;
  • N’oubliez pas la formule de salutation (un « Bonjour Monsieur/Madame » suffit amplement) ;
  • Le mail doit être concis et clair pour permettre à votre interlocuteur de trouver rapidement les informations importantes ;
  • Prenez le temps de bien relire votre mail pour vous assurer qu’il ne comporte pas de fautes d’orthographe ou de grammaire ;
  • Pour conclure, la signature, votre nom et prénom, ainsi que vos coordonnées doivent y être apposés ;
  • Enfin, sachez que les émoticônes ainsi que le style de police orné et coloré sont à bannir. Cela est aussi valable pour les caractères italiques et gras, ainsi que l’écriture tout en majuscule.

Il vous est possible de paramétrer votre mail pour recevoir un accusé de lecture ou de réception. Cette option vous évite de vous poser des questions ou de chercher à passer un coup de fil au responsable des recrutements pour vous assurer qu’il a bien reçu et lu votre mail.

Articles en lien

Quelles informations trouver sur un annuaire de sociétés ?

Les 3 points clés à retenir Les annuaires de sociétés...

Quel budget prévoir pour la location d’une salle de formation ?

La planification d’une formation commence par la sélection d’un...

Les 5 meilleurs techniques pour gagner aux paris sportifs

Réussir dans l’univers des paris sportifs exige bien plus...

Comment fonctionne LinkedIn ?

LinkedIn a maintenant dépassé le cap d'un milliard d'utilisateurs....

Décryptage de l’EBITDA : un indicateur clé de la rentabilité opérationnelle fiable

Vous souhaitez évaluer la capacité de votre entreprise à...