AccueilAssurance/MutuelleSavoir négocier son taux d'assurance prêt immobilier

L'actualité

Savoir négocier son taux d’assurance prêt immobilier

L’assurance prêt immobilier représente un coût considérable et peut monter jusqu’à 30 % du budget total de l’emprunt. C’est pourquoi, pour faire des économies, il est essentiel de se préparer à négocier le taux de son assurance prêt immobilier. Voici quelques critères à connaître pour réussir à faire baisser votre taux d’assurance emprunteur.

Quel taux d’assurance pour un prêt immobilier ?

Quel taux d'assurance pour un prêt immobilier ?
Photo by Amy Hirschi on Unsplash

Les taux d’assurance prêt immobilier sont extrêmement variables et oscillent entre 0,09 % et 2 %. Cet écart s’explique essentiellement par deux raisons :

  • En premier lieu, vous pouvez vous assurer grâce à votre banque qui vous proposera une assurance groupe. Dans ce cas, le taux assurance prêt immobilier sera plus élevé. En effet, les assurances externes ont des offres plus intéressantes au niveau des taux.
  • De plus, le taux est calculé en fonction de plusieurs critères comme votre âge, votre état de santé et les risques auxquels vous vous exposez. Plus vos risques sont faibles, moins votre taux sera élevé.

Bien sur, d’une assurance à une autre, les taux sont différents, c’est pourquoi il est important de faire des simulations en ligne ou bien de demander directement en agence un calcul de votre TAEA. Les écarts de taux entre les banques et les assurances indépendantes s’expliquent par deux facteurs. Le premier concerne la baisse des taux de crédits immobiliers. Pour compenser leurs pertes, les banques augmentent les taux de l’assurance prêt immobilier. Puis, les assurances individuelles proposent des offres personnalisées à garanties équivalentes, mais s’octroient des marges moins importantes.

Comment faire baisser son assurance prêt ?

Photo by CDC on Unsplash

Il existe plusieurs astuces pour faire baisser le coût de l’assurance prêt immobilier. Si vous souscrivez auprès d’une banque, il suffit d’essayer de renégocier le taux avec votre banquier. En effet, ce dernier prend des marges plutôt importantes et il dispose donc d’un espace de négociation.

En outre, depuis la mise en application de la loi Lagarde, vous avez la possibilité de faire une délégation d’assurance. Ainsi, la banque prêteuse vous proposera une offre personnalisée au lieu de l’assurance groupe. Vous pouvez également faire appel à un courtier en assurances qui se chargera de négocier le prix de votre assurance emprunteur.

Enfin, pensez à votre droit de résiliation. Durant les douze premiers mois de votre contrat, la loi Hamon vous permet de résilier votre contrat et de souscrire à une offre moins onéreuse. Au-delà de cette première année, vous pouvez vous tourner vers la loi Bourquin qui stipule que vous avez le droit de changer d’assurance à chaque date d’anniversaire de la signature du contrat initial.

Comment renégocier l’assurance prêt immobilier ?

Comment renégocier l'assurance prêt immobilier ?
Photo by Thom Holmes on Unsplash

Pour renégocier votre assurance prêt immobilier, il convient de suivre plusieurs étapes. Tout d’abord, comparez les différentes offres et optez pour celle qui vous semble la plus intéressante. Bien sur, veillez à respecter les garanties exigées par la banque prêteuse. Puis, selon votre situation, choisissez la date de la résiliation. Si vous êtes dans la première année, vous pouvez changer quand bon vous semble. Autrement, il faudra attendre la date anniversaire de la première souscription.

Ensuite, faites valider votre nouveau contrat par votre banque prêteuse. N’hésitez pas à demander l’aide d’un courtier afin de gagner du temps. Il convient enfin de mettre en place le changement d’assurance, une fois que la banque a accepté votre requête. Toutefois, il est préférable d’attendre l’accord du nouvel assureur avant de résilier l’ancien contrat, afin d’éviter les mauvaises surprises.

Sachez néanmoins que la banque est en droit de refuser cette négociation, à une seule condition : le non-respect de l’équivalence des garanties. Par conséquent, si la banque refuse votre demande de renégociation, il existe deux issues :

  • soit vous réévaluez vote nouveau contrat et souscrivez aux garanties manquantes ;
  • soit vous avez respecté l’équivalence des garanties et vous devez faire appel à un courtier en assurance pour faire valoir vos droits face à ce refus injustifié.

Pour renégocier votre assurance emprunteur, il est primordial de débuter les démarche en amont pour ne pas dépasser la date butoir.

Source image de couverture : anek.soowannaphoom / Shutterstock.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here