Accueil Business Se lancer dans le e-commerce

L'actualité

Se lancer dans le e-commerce

Pour un entrepreneur, une boutique virtuelle présente de nombreux avantages par rapport à un magasin en dur. Le commerce sur Internet permet entre autres de limiter les coûts, d’atteindre un public plus large et de supprimer les contraintes horaires. Ce canal implique toutefois de nouveaux défis. Au-delà des questions techniques, le commerçant devra revoir son approche marketing et sa relation client. 

Pourquoi créer un site e-commerce ?

Pourquoi créer un site e-commerce ?
Photo de PhotoMIX Company provenant de Pexels

L’intégration de marketplace fait actuellement partie des solutions les plus simples pour se lancer dans le e-commerce. Il suffit d’ouvrir un compte professionnel pour rejoindre des places de marché comme Amazon, Leboncoin, eBay… Vous pourrez ensuite vendre vos produits sur la plateforme de commerce, contre une commission. 

Cette option est assez intéressante pour vos premiers pas dans le secteur. En effet, vous bénéficiez immédiatement d’un trafic important et d’un site e-commerce fonctionnel. Ainsi, vous n’aurez pas à investir dans le référencement, les systèmes de paiement, etc. 

Toutefois, les commissions peuvent revenir cher sur le long terme. Elles varient en moyenne entre 5 et 20 %, en fonction de produits. De plus, vous ne pouvez pas établir un suivi commercial des acheteurs qui sont techniquement des clients de la plateforme. En optant pour la création d’un site e-commerce, vous pourrez éviter les commissions et entretenir votre relation clientèle (newsletters, codes promos, etc.). 

Comment se lancer dans le e-commerce ?

Comment se lancer dans le e-commerce ?
Source : Pixabay on Pexels

Aujourd’hui, les compétences techniques ne sont plus vraiment indispensables pour se lancer dans le e-commerce. Vous disposez en effet d’une myriade de solutions CMS et SaaS pour ouvrir facilement votre boutique en ligne. Vous pouvez aussi faire appel à une agence Web ou un développeur freelance pour concevoir votre propre site marchand. 

Certaines options peuvent nécessiter des connaissances techniques, mais vous pouvez toujours confier ces opérations à des prestataires. Vous devez, en revanche, être un bon entrepreneur pour réussir ce projet Web. En effet, une boutique internet est avant tout un commerce. Vous devez donc respecter le processus légal (RCS, SIRET, etc.) et entrepreneurial (business-plan, étude de marché, etc.). 

Trouver THE idea

La concurrence continue de s’intensifier dans le secteur e-commerce, en raison de son côté accessible. Effectivement, l’investissement nécessaire continue de baisser grâce à des business-modèles avantageux (vente directe, affiliation, etc.). Ce phénomène est aussi accéléré par la démocratisation des solutions e-commerce telles que Prestashop, Magento, Shopify, Woocommerce, Jimdo, etc. 

Dans ce contexte, vous avez besoin d’une idée porteuse pour vous démarquer de vos nombreux concurrents. Vous devrez donc développer votre esprit entrepreneurial pour découvrir et évaluer les meilleures opportunités. Prenez le temps d’analyser la faisabilité et la rentabilité du concept, si vous avez déjà une piste. Dans le cas contraire, soyez attentif et pragmatique. 

Votre principal objectif ici est d’identifier des besoins ou des problèmes. Votre offre permettra ensuite d’y remédier. Tant que vous vendez, vous serez un commerçant parmi tous les autres. Vous réussirez à vous distinguer en proposant des solutions. Grâce à cette approche, vous découvrirez un marché de niche pour assurer votre succès à long terme. 

Choisir des fournisseurs fiables

Le choix du fournisseur dépend foncièrement de votre activité et de votre business modèle. Si vous optez pour le dropshipping, vous devez trouver une partenaire fiable pour les produits et les services. En effet, votre grossiste livrera lui-même les biens vendus à vos clients. De ce fait, vous ne pourrez contrôler ni ces articles, ni leur livraison. 

Vous avez seulement besoin de vous concentrer sur les produits, si vous comptez gérer vous-même le stock et l’expédition. Quoi qu’il en soit, la prudence recommande de miser sur des acteurs reconnus comme Amazon, Dino Direct, Light in the Box, Global Sources, etc. Les drophippers, pour leur part, ont une certaine prédilection pour Alibaba et AliExpress. 

Si vous évoluez sur un marché de niche, privilégiez des fournisseurs locaux ou assez proches. Vous pourrez ainsi vous rendre sur place pour vérifier la qualité des produits et régler les détails de votre partenariat. Dans tous les cas, vous devez avant tout trouver vos interlocuteurs en ligne et les contacter. 

Définir votre buyer persona

Définir votre buyer persona
Source : bsd / Shutterstock.com

Le futur marchand doit connaître son public cible avant de se lancer dans le e-commerce. En général, la question « à qui ? » se pose avec « vendre quoi ? » au début du projet de création de boutique en ligne. D’ailleurs, votre clientèle est au centre de votre activité. Vous avez donc besoin de cerner le profil de cette population avant de créer votre site e-commerce.

Dans un premier temps, dressez le portrait des personnes associées aux problèmes ou aux besoins évoqués pour concevoir votre offre. Étudiez ensuite leurs traits communs. Il peut s’agir de centres d’intérêt partagés, de métiers, d’engagements, etc. Sur cette base, vous pourrez développer les profils de vos clients potentiels et de leur entourage. 

En maîtrisant votre buyer persona, vous réussirez à optimiser votre sélection de produits, vos contenus et même l’aspect de votre boutique. Vous augmenterez d’ailleurs votre taux de conversion avec un design et une ergonomie suscitant l’engagement de vos cibles. 

De nombreux e-commerçants n’anticipent pas le développement de leur activité sur le long terme. De ce fait, ils créent la charte graphique de leur plateforme a posteriori. D’ailleurs, la refonte d’un site Prestashop est souvent motivée par ce type de démarche.

Pour éviter les improvisations, travaillez l’identité visuelle de votre marque avant de lancer une boutique Web. Elle devra faire partie de votre cahier des charges. Vous devriez également choisir un nom original et un logo percutant pour vous démarquer dans le secteur. Afin d’obtenir de meilleurs résultats, il vaut mieux confier la partie visuelle à un graphiste ou à une agence digitale.

En tout cas, votre nom doit être assez simple et surprenant pour être mémorisable. Évitez donc les termes, voire les phrases trop compliquées. De plus, vérifiez les traductions et les connotations possibles de ces mots à l’international. N’oubliez pas, vous avez décidé de créer un magasin dans un environnement sans frontière !

Créer votre site e-commerce et communiquer !

Créer votre site e-commerce et communiquer !
Photo de Ylanite Koppens provenant de Pexels

Afin de booster vos performances, vous devez travailler votre stratégie marketing digitale bien avant le lancement de votre boutique Web. Tous les futurs visiteurs sont en effet des clients potentiels. Cependant, vous devez d’abord attirer les internautes pour espérer réaliser des ventes. 

Ainsi, vous avez besoin de devenir plus visible sur Internet et de communiquer en permanence pour le rester. Cette démarche passe notamment par le référencement naturel (SEO) et l’utilisation des médias sociaux. Une bonne stratégie Webmarketing vous aidera notamment à :

  • Améliorer votre visibilité et élargir votre audience ;
  • Renforcer votre présence en ligne et vous démarquer de la concurrence ;
  • Diffuser des informations et des actualités concernant votre offre ;
  • Maîtriser votre e-réputation et préserver votre image de marque ;
  • Convaincre les prospects, puis fidéliser les nouveaux clients ;
  • Entretenir l’attachement et l’engagement de votre clientèle ;
  • Être reconnu comme un expert et gagner en notoriété dans votre secteur ;
  • Rendre le site plus attractif pour les investisseurs ou les partenaires potentiels.

Source image de couverture : DongIpix/ Shutterstock.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here