AccueilFinanceBanqueLendosphère : une plateforme innovante

L'actualité

Lendosphère : une plateforme innovante

Vous voulez donner du sens à votre épargne ? Placez votre argent en tenant compte de vos centres d’intérêt et de vos convictions. Par exemple, si vous souhaitez soutenir la transition énergétique, vous pouvez investir vos économies en vue de développer les énergies renouvelables. La plateforme de financement participatif Lendosphère est justement spécialisée dans le financement de ce type de projet.

Histoire de Lendosphère

Histoire de Lendosphère
Photo by Teddy Charti on Unsplash

Lendosphère est une plateforme française et indépendante lancée en 2014 par Amaury Blais et Laure Verhaeghe. Sa création résulte du constat selon lequel les épargnants ne disposaient pas d’outils simples leur permettant d’orienter leur épargne vers des projets bénéfiques pour l’environnement.

Lendosphère est axée sur le financement des projets qui portent sur les énergies renouvelables. La plateforme contribue donc à la transition énergétique et écologique en France. La concrétisation des projets y afférents nécessite de lourds investissements (de l’ordre de plusieurs milliards d’euros). De ce fait, il est nécessaire d’y associer le maximum de personnes possibles. Le site de financement participatif donne à chacun la possibilité de participer activement à cette transition, mais aussi de profiter de ses retombées sur le plan économique.

Les fondateurs de Lendosphère estiment que le crowdfunding constitue un moyen efficace pour sensibiliser au développement durable et fédérer une très large communauté autour de ce sujet. La plateforme compte actuellement 16 502 prêteurs. Jusque-là, elle a permis de faire aboutir 216 projets pour un montant total d’environ 79 millions d’euros. Le montant moyen d’un prêt s’élevait à 1 540 euros. Chaque projet s’est vu allouer en moyenne 227 prêts.

Le plafond du financement participatif s’établit désormais à 8 millions d’euros sur 12 mois d’affilée. Tout porteur de projet peut prétendre à un tel montant en se faisant accompagner par Lendosphère. Si la levée de fonds réussit, la plateforme lui facturera 2 à 6 % du montant total collecté. De leur côté, les investisseurs n’auront à débourser ni frais de gestion ni commission.

Vous voulez prêter de l’argent sur la plateforme, mais vous hésitez ? Faites-vous en une idée plus précise grâce à notre avis sur Lendosphère.

Les projets de Lendosphère : notre avis sur le crowdfunding sur les installations d’énergie renouvelables

Les projets de Lendosphère : notre avis sur le crowdfunding sur les installations d'énergie renouvelables
Photo by Science in HD on Unsplash

Une étude révèle que les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir investir dans les énergies renouvelables. Dans ce contexte, le financement participatif sur les installations d’énergie renouvelables connaît une forte croissance.

Vous faites partie de ceux qui désirent cofinancer des projets en lien avec la transition énergétique ? Investissez sur Lendosphère. Vous avez notamment la possibilité de placer une partie de votre épargne dans des projets de construction de parcs éoliens ou de centrales solaires. Les rendements oscillent entre 3 et 8 %. De plus, le risque est moins important comparativement aux prêts aux entreprises. D’ailleurs, aucun défaut de remboursement n’a été rapporté jusqu’à présent, ce qui est une performance notable. Tel est notre avis sur Lendosphère.

Le site domine actuellement le marché du financement participatif des énergies renouvelables avec Lendopolis et Enerfip. La réglementation étant en faveur du développement des plateformes de crowdfunding, ces dernières sont vouées à se développer davantage. Il s’avère alors judicieux de consulter les avis sur Lendopolis ou Enerfip, particulièrement si vous prévoyez de les rejoindre.

Les avis sur Lendosphère émis par les prêteurs vous intéresseront aussi probablement. Globalement, ils sont positifs. Certains investisseurs estiment notamment que le site est fiable. D’autres pensent que financer des projets de développement durable constitue une excellente motivation, car ils connaissent l’affectation de leur agent. Quelques-uns regrettent toutefois qu’il faille un temps plutôt long pour clôturer les projets. En effet, il faut compter près d’un mois après l’investissement avant que le contrat ne débute. Le rendement global sera forcément impacté par ce temps de latence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here