AccueilFinanceBanqueNégocier le rachat de son crédit immobilier par une autre banque

L'actualité

Négocier le rachat de son crédit immobilier par une autre banque

Aujourd’hui, les taux d’intérêt sont particulièrement bas sur le marché du crédit. Ainsi, de nombreux emprunteurs envisagent de négocier les conditions de remboursement de leurs créanciers. Un meilleur taux permettrait en effet de réaliser des économies non négligeables sur les mensualités. De plus, les avantages potentiels sont assez conséquents pour les souscripteurs de prêt immobilier de longue durée. 

Quel taux peut-on négocier pour le rachat d’un crédit immobilier ?

Quel taux peut-on négocier pour le rachat d'un crédit immobilier ?
Par T.TATSU / Shutterstock

De nombreux paramètres influent sur le rachat de crédit immobilier par une autre banque. L’organisme susceptible de racheter les dettes se basera notamment sur :

  • La durée du prêt initial et la durée restante ;
  • L’écart entre le taux sur le contrat et le taux moyen actuel ;
  • Le coût des pénalités (ou indemnités) de remboursement anticipé ;
  • Le montant des frais de changement de garantie de prêt.

Pour y voir plus clair, vous avez besoin d’utiliser un tableau d’amortissement de prêt immobilier. Vous pouvez aussi effectuer une simulation de rachat de crédit en ligne. À titre d’exemple, vous disposez depuis 7 ans d’un prêt immobilier sur 25 ans à un taux de 3 %. Le montant initial était de 200 000 euros et les mensualités de 948,42 euros hors assurance. Les intérêts coûteront donc 84 527 euros en tout. Ainsi ;

  • Vous devez encore 158 143 euros à la banque ;
  • Vous avez déjà réglé 37 811 euros d’intérêts ;
  • Chaque année, vous verserez plus de 4 600 euros d’intérêts ;
  • Vous aurez à payer 46 716 euros d’intérêts restants dans ces conditions.

Il reste aujourd’hui 18 ans pour rembourser votre emprunt. Or, le taux appliqué sur 20 ans tourne autour de 1 % en ce moment. Vous pouvez donc négocier sous la barre des 2 % sans rencontrer de grande résistance

Comment se passe un rachat de crédit immobilier par une autre banque ?

Comment se passe un rachat de crédit immobilier par une autre banque ?
Par goodluz / Shutterstock

Votre prêteur initial pénalisera l’intervention de l’établissement financier concurrent lors du rachat de crédit immobilier par une autre banque. Vous payerez donc des frais de dossier et de garantie ainsi que des indemnités de remboursement anticipé. Ce système vaut pour tout type de regroupement, y compris le rachat de crédit auto pour interdit bancaire

L’opération de rachat requiert avant tout une étude du marché pour connaître les meilleures conditions de financements disponibles. Vous aurez ainsi l’opportunité de dénicher les offres les plus intéressantes. De plus, vous serez en mesure de mieux négocier les termes du contrat de rachat en maîtrisant les cours du crédit. 

Pour choisir votre interlocuteur, vous devez envisager plusieurs banques et formules différentes. Vous réussirez ainsi à obtenir les meilleurs taux en regroupement de prêts. Lors de la négociation avec l’organisme tiers, vous avez besoin de considérer le taux de rachat crédit et le coût de l’opération. En effet, ce créancier pourrait proposer de racheter vos dettes, mais contre rémunération. 

Une fois l’accord conclu, les deux organismes financiers lanceront le processus de regroupement de crédits. Les frais engendrés se répercuteront toutefois sur le montant de vos mensualités et des divers frais associés. De ce fait, il est impératif d’étudier attentivement les termes du contrat de prêt initial et de l’offre de rachat. 

Comment calculer le gain d’un rachat d’un prêt immobilier ?

Comment calculer le gain d'un rachat d'un prêt immobilier ?
Par Freedomz / Shutterstock

Afin d’alléger leurs mensualités, de nombreux emprunteurs optent pour le rachat de crédit immobilier par une autre banque. Cette technique permet effectivement de concentrer les remboursements en une seule transaction. Toutefois, la notion de gain doit être relativisée dans ce contexte. Une mensualité faible tend à repousser les échéances et à augmenter le montant total des intérêts sur le long terme. 

Quoi qu’il en soit, vous devez commencer par évaluer le montant restant des prêts à regrouper. Vous avez besoin d’un tableau d’amortissement pour effectuer cette estimation. Cet outil est généralement disponible sur les plateformes spécialisées en immobilier, crédit et regroupement de dettes. 

Le premier calcul consiste à multiplier la valeur de l’échéance actuelle par le nombre de mois restant sur la durée de remboursement. Après cette opération, déduisez ce montant du reste à payer lors du rachat du crédit. Additionnez ensuite tous les prêts envisagés pour le regroupement. Vous aurez ainsi le coût total dû sur l’ensemble de vos dettes avant le rachat. 

Pour évaluer le coût de l’opération, multipliez le nombre de mois par le montant de l’échéance. Déduisez de cette somme le capital emprunté. Ajoutez-y les frais de dossier, de courtage, etc. Vous disposez désormais du coût du nouveau crédit après le regroupement. Le gain du rachat correspond à la différence entre les montants de l’ancien et du nouveau prêt.

Image de couverture Par Tero Vesalainen / Shutterstock

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here