AccueilCrédit et AssuranceRattachement de bébé sur votre mutuelle : comment faire ?

L'actualité

Rattachement de bébé sur votre mutuelle : comment faire ?

- Advertisement -

Les dépenses de santé engagées pour un nouveau-né ne sont pas entièrement prises en charge par la Sécurité sociale. Pour couvrir les besoins de soins du vôtre de façon optimale, vous pouvez souscrire une assurance spécifique ou choisir le rattachement de votre bébé à votre propre mutuelle. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la deuxième option.

Quand faut-il rattacher son bébé à sa mutuelle ?

L’arrivée d’un bébé se prépare des mois à l’avance pour l’accueillir dans les meilleures conditions. Certains parents décident ainsi de rénover une maison ancienne et d’ajouter une extension pour agrandir leur habitation. D’autres se mettent à la recherche d’un nouveau logement plus spacieux.

Les uns comme les autres étudient aussi la question de l’assurance santé de leur enfant à naître. Ils peuvent alors décider de procéder au rattachement à la mutuelle de bébé. Il s’agit en effet d’une possibilité offerte par la plupart des organismes de complémentaire santé en contrepartie d’une hausse de la prime d’assurance. L’enfant sera alors assuré en tant qu’ayant droit.

Jusqu’au seizième anniversaire de votre enfant, la Sécurité sociale couvre intégralement 20 examens, dont 9 sont effectués au cours de sa première année de vie. Quant aux autres consultations et visites médicales, elles sont généralement prises en charge à hauteur de 70 %, soit le taux de remboursement conventionnel de l’Assurance maladie.

Pourtant, dans les premiers mois qui suivent la naissance, les rendez-vous médicaux se succèdent. En effet, il faudra que bébé reçoive ses vaccins. Par ailleurs, vous serez amené à consulter fréquemment pour les petits maux dont souffrent généralement les nouveau-nés. Pour assurer sa santé et diminuer le reste à charge lié à son suivi médical, il est conseillé de rattacher votre bébé à votre mutuelle dans le mois qui suit sa naissance. Les délais pouvant toutefois varier en fonction de l’assurance santé, n’hésitez pas à vous informer auprès de votre conseiller pour connaître le moment auquel il convient de réaliser la démarche.

Dans le même temps, déclarez la naissance de votre bébé afin de l’inscrire à la Sécurité sociale. La procédure peut être effectuée en ligne sur votre compte ameli ou par téléphone. Une attestation de droits, requise pour rattacher votre enfant à votre mutuelle santé, vous sera alors remise.

Quand faut-il rattacher son bébé à sa mutuelle ?
Source Vasiuk Iryna / Shutterstock

Comment faire ?

Il est très simple d’affilier votre enfant à votre contrat d’assurance santé. En effet, vous n’aurez qu’à envoyer une demande de rattachement à la mutuelle de bébé à votre assureur. Celle-ci peut être effectuée sur papier libre. Vous avez aussi la possibilité d’utiliser des modèles sur Internet pour gagner du temps. Vous devrez joindre à votre demande un acte de naissance ainsi que l’attestation d’ouverture de droits à la Sécurité sociale qui vous a été délivrée.

Il est recommandé d’envoyer votre lettre de demande en recommandé avec accusé de réception. De cette manière, vous conserverez une preuve de votre démarche. Une fois votre bébé rattaché à votre mutuelle santé, il bénéficiera d’une prise en charge médicale optimale. Dès lors, vous pourrez envisager plus sereinement des projets qui vous permettront de vous constituer un patrimoine durable comme investir dans un programme immobilier.

Comment faire ?
Source fizkes / Shutterstock

Peut-on choisir de changer le rattachement en cas de mutuelle plus avantageuse chez l’autre parent ?

Il est tout à fait possible de faire annuler le rattachement à la mutuelle de bébé pour l’affilier à l’assurance santé de l’autre parent si celle-ci est plus avantageuse. Dans ce cas, vous n’aurez pas besoin de résilier totalement votre contrat. Il vous faudra juste envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à votre assureur afin de lui soumettre votre demande. Sachez toutefois qu’il est rare que la radiation d’un ayant droit soit immédiate.

Pour éviter une telle situation, il vaut mieux étudier la question avant même de rattacher votre bébé si vous et votre partenaire avez souscrit une assurance santé différente et que vous avez chacun la possibilité d’affilier votre enfant à votre mutuelle. Déterminez quel contrat permettra de couvrir au mieux les consultations pédiatriques, les vaccins, les soins dentaires, les frais d’optique, etc.

Peut-on choisir de changer le rattachement en cas de mutuelle plus avantageuse chez l'autre parent ?
Source anek.soowannaphoom / Shutterstock

Votre mutuelle ne couvre pas suffisamment bien votre enfant ? Changez-en

L’évolution de votre situation familiale est susceptible d’occasionner une modification sur les droits qu’accorde votre mutuelle santé. Il se peut alors que celle-ci n’offre plus une couverture suffisante. Dans ce cas, changez de contrat d’assurance. Sachez qu’il est désormais possible de résilier une complémentaire santé à tout moment après la première année de souscription.

Pour obtenir un remboursement optimal de vos frais de santé et de ceux de votre enfant, veillez à bien choisir votre nouvelle assurance. Misez également sur un contrat qui vous permettra de recevoir une prime de naissance. Cette aide financière, aussi appelée forfait naissance, est versée par les assureurs aux nouveaux parents. Son montant diffère d’un organisme à un autre et en fonction de la formule souscrite. Il varie de 50 à plus de 1 000 euros, avec une moyenne qui s’établit autour de 200 euros. Il s’agit d’un avantage non négligeable eu égard aux dépenses importantes entraînées par la naissance d’un bébé. 

Pour trouver la meilleure mutuelle, c’est-à-dire un contrat qui propose un bon niveau de remboursement, donne accès à une prime de naissance intéressante et implique des cotisations raisonnables, il est indispensable de comparer les offres disponibles sur le marché. Cette démarche peut toutefois s’avérer fastidieuse et exige beaucoup de temps. C’est la raison pour laquelle il est préférable de recourir au comparateur d’assurances santé en ligne d’Empruntis. Non seulement cet outil est gratuit, mais il est aussi très simple à utiliser. Il comparera rapidement un grand nombre d’offres. Quelques minutes suffisent pour trouver la mutuelle adaptée à vos besoins.

Dans le cas où vous décideriez de changer de mutuelle santé à la naissance de votre bébé, vérifiez si l’assureur qui vous intéresse applique un délai de carence. Il s’agit de la période au cours de laquelle vous ne pourrez bénéficier d’aucun remboursement. Le délai de carence varie généralement de 1 à 3 mois. Il permet aux assureurs de prévenir les abus. En effet, certaines personnes peuvent souscrire une mutuelle, car elles doivent faire face à d’importants frais de santé.

Image de couverture Prostock-studio / Shutterstock

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here