AccueilFinanceBanqueTout savoir sur le rachat de crédit

L'actualité

Tout savoir sur le rachat de crédit

Le rachat de crédit consiste à regrouper en un emprunt unique un ensemble de prêts. Impliquant l’allongement de la durée de remboursement, cette opération fait baisser le montant des mensualités de l’emprunteur. Ce dernier voit ainsi son taux d’endettement diminuer. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le rachat de crédit.

Qui peut faire un rachat de crédit ?

Qui peut faire un rachat de crédit ?
Source : StudioByTheSea / Shutterstock

Le rachat de crédit permet de refinancer au moyen d’un nouveau prêt un ou plusieurs emprunts en cours. Ces derniers sont la plupart du temps contractés au sein d’établissements bancaires différents. Grâce au rachat de prêts, l’emprunteur n’a plus qu’une seule mensualité à régler. Dans certains cas, il a la possibilité de bénéficier d’un taux d’intérêt moins important. À noter que le taux de rachat de crédit peut être fixe ou variable.

Cette opération est aussi appelée regroupement de crédits, refinancement ou restructuration de dettes. Elle implique généralement de changer de banque pour accéder à de meilleures conditions de prêt. Elle est à différencier de la renégociation qui s’effectue auprès de l’établissement prêteur d’origine.

Le rachat de crédit est accessible à tout emprunteur souhaitant regrouper ses crédits afin d’alléger ses mensualités. Néanmoins, certaines catégories de population y ont davantage recours. Parmi celles-ci figurent les personnes en situation de surendettement. Grâce au regroupement de crédits, elles peuvent demeurer solvables et éviter les pénalités ou les poursuites judiciaires. Encore faut-il qu’elles adoptent le dispositif avant que leur situation financière ne devienne trop mauvaise.

Les personnes en situation d’endettement raisonnable désirant simplifier la gestion de leurs crédits et regagner du pouvoir d’achat peuvent aussi envisager le regroupement de prêts. En outre, le rachat de crédit s’adresse aux individus voulant renégocier leurs prêts immobiliers à la suite d’une chute du taux de prêt sur le marché. Il leur permet alors de réduire le coût total de leurs crédits immobiliers.

Il existe des situations où le regroupement de prêt n’est pas possible. Les personnes figurant dans le FCC (Fichier central des chèques) ne peuvent notamment pas faire racheter leurs crédits. Pour rappel, ce fichier géré par la Banque de France recense les incidents de paiement par chèque ou carte bancaire. Les personnes connaissant une grave situation de surendettement ne sont pas non plus éligibles au rachat de crédit.

Pour les personnes inscrites au FICP (Fichier national des incidents de remboursement de crédits aux particuliers), le regroupement de prêt est envisageable. Certaines conditions doivent toutefois être remplies pour bénéficier du rachat de crédit auto pour interdit bancaire.

Comment être sûr d’obtenir un rachat de crédit ?

Comment être sûr d'obtenir un rachat de crédit ?
Source : KucherAV / Shutterstock

Pour être sûr d’obtenir un rachat de crédit, un emprunteur doit cumuler plusieurs bons points. Le plus important est de ne pas avoir déposé de dossier du surendettement auprès de la Banque de France.

Par ailleurs, les banques priorisent les dossiers des emprunteurs dont la situation est stable. Tel est par exemple le cas d’employés comptant de longues années d’ancienneté dans une même entreprise. Leurs revenus durables garantissent en effet le règlement de toutes les échéances.

Les établissements bancaires privilégient également les demandes de rachat de crédit des emprunteurs qui savent bien gérer leur budget. Avant d’accorder un regroupement de prêt, ils examinent ainsi les relevés de compte des consommateurs. Une attention particulière est portée sur :

  • La fréquence des dépenses ;
  • Le taux d’endettement ;
  • Les économies.

D’autre part, il est nécessaire de présenter un dossier complet pour espérer obtenir un rachat de crédit. L’emprunteur aura à fournir :

  • Une photocopie d’une pièce d’identité ;
  • Une photocopie du livret de famille ;
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois ;
  • Les 3 derniers relevés de ses comptes bancaires, qu’ils soient personnels ou professionnels ;
  • Un RIB (relevé d’identité bancaire) ;
  • Les tableaux d’amortissement de ses prêts immobiliers ;
  • Les tableaux d’amortissement de ses crédits à la consommation ;
  • Les derniers relevés d’opérations pour les crédits renouvelables.

D’autres pièces justificatives sont requises. Elles dépendent de la situation de l’emprunteur :

  • Une photocopie du contrat de mariage ou de PACS s’il est marié ou pacsé ;
  • Une photocopie du jugement de divorce s’il est divorcé ;
  • Les 3 dernières fiches de paie, une photocopie des 3 derniers avis d’imposition et une photocopie du contrat de travail s’il est salarié ;
  • Les 3 derniers formulaires 2035 (BNC) ou les 3 dernières liasses fiscales (BIC), une photocopie des 3 derniers avis d’imposition et les justificatifs des éventuels autres revenus s’il est non-salarié ;
  • Les 3 derniers bulletins de retraite, le dernier récapitulatif annuel de toutes ses pensions et les justificatifs des éventuels autres revenus s’il est retraité ;
  • Une photocopie de la convention d’indemnisation et les justificatifs des éventuels autres revenus s’il est chômeur ;
  • L’attestation correspondante s’il perçoit des allocations familiales ou l’APL (Aide personnalisée au logement) ;
  • Une photocopie du titre de propriété, les dernières taxe d’habitation et taxe foncière, une photocopie des dernières factures d’énergie et de téléphone fixe ainsi qu’une estimation de la valeur du bien immobilier s’il est propriétaire ;
  • Une photocopie du contrat de bail, la dernière taxe d’habitation, les 3 dernières quittances de loyer ainsi qu’une photocopie des dernières factures d’énergie et de téléphone fixe s’il est locataire.

Peut-on regrouper différents types de crédits ?

Peut-on regrouper différents types de crédits ?
Source : Tinnakorn jorruang / Shutterstock

Il est tout à fait possible de regrouper différents types de crédits. S’agissant des prêts à la consommation, un consommateur peut par exemple souscrire un rachat de crédit auto, ameublement, électroménager, etc. Les prêts personnels, les crédits revolving et les crédits-bails peuvent aussi être refinancés.

Par ailleurs, un emprunteur a la possibilité de demander rachat de crédit immobilier par une autre banque. De même, ses découverts bancaires peuvent être regroupés avec ses différents crédits. Seules les dettes de jeux ne sont pas éligibles au rachat de prêts.

L’emprunteur optant pour cette solution bénéficie d’une certaine souplesse. En effet, il peut décider de refinancer uniquement l’ensemble de ses crédits conso ou de les regrouper avec un prêt immobilier.

Quelles sont les conditions pour obtenir un rachat de crédit ?

Quelles sont les conditions pour obtenir un rachat de crédit ?
Source : Milan Ilic Photographer / Shutterstock

Pour obtenir un rachat de crédit, un emprunteur doit remplir plusieurs critères.

Solvabilité

Le montant total des mensualités de remboursement ne doit pas excéder 33 % des revenus nets que l’emprunteur perçoit chaque mois. Certains organismes de crédit font passer ce plafond à 45, voire à 50 % pour les clients dont les revenus sont élevés.

La majorité des établissements acceptent aussi un taux d’endettement plus élevé si les emprunteurs possèdent des biens immobiliers pouvant faire l’objet d’une hypothèque ou d’une caution bancaire. Il en va de même s’ils disposent d’un reste à vivre suffisant.

Âge

La limite d’âge pour souscrire un regroupement de prêts s’établit généralement à 75 ans. Pour accepter une demande, les banques tiennent surtout compte de l’âge de l’emprunteur vers la fin du remboursement. Certains établissements le repoussent jusqu’à 95 ans.

Garantie

Il est nécessaire de couvrir par une garantie une opération de rachat de crédit. Il peut par exemple s’agir d’une hypothèque sur un bien immobilier possédé par l’emprunteur.

Historique bancaire

L’historique bancaire de l’emprunteur sera analysé par l’établissement bancaire auprès duquel il compte souscrire un rachat de crédit. Celui-ci vérifiera notamment l’existence de découverts réguliers et d’importantes dépenses superflues.

Source image de couverture SurfsUp / Shutterstock

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here