Assurance et prêt avec un risque aggravé de santé : défis et solutions

S’assurer et emprunter lorsque l’on a un risque aggravé de santé représente souvent un parcours semé d’embûches. Face à cette situation, nombre de personnes se retrouvent désemparées, ne sachant vers quelles solutions se tourner. Cet article se propose de démystifier le processus et de mettre en lumière les options disponibles pour sécuriser un prêt et une assurance adaptée à votre situation. Vous découvrirez des conseils pratiques et des informations précieuses qui transformeront cette épreuve en une étape franchissable vers la réalisation de vos projets.

Pourquoi est-il compliqué de s’assurer lorsque l’on a des problèmes de santé ?

La perception du risque par les assureurs

Les compagnies d’assurance évaluent les risques en fonction de la probabilité de survenance d’un sinistre. Les personnes présentant un risque aggravé de santé sont perçues comme plus susceptibles de déclencher un sinistre, ce qui rend la couverture plus complexe à obtenir. 

Les assureurs se basent sur des statistiques et des études actuarielles pour déterminer le niveau de risque associé à chaque profil.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter cette page pour souscrire à une assurance emprunteur avec des conditions de santé rares ou complexes

Des conditions d’acceptation plus strictes

Face à un risque aggravé de santé, les assureurs peuvent imposer des conditions d’acceptation plus strictes. Cela peut se traduire par des questionnaires de santé détaillés, la nécessité de fournir des rapports médicaux ou même de subir des examens complémentaires. 

Ces démarches supplémentaires peuvent allonger le processus d’obtention d’une assurance.

La tarification ajustée au risque

Les primes d’assurance sont généralement plus élevées pour les personnes ayant un risque aggravé de santé. 

En effet, pour compenser le risque plus élevé, les assureurs ajustent leurs tarifs, ce qui peut rendre l’assurance moins accessible ou plus onéreuse pour ces individus.

Les exclusions de garantie et les surprimes

Les contrats d’assurance peuvent inclure des exclusions de garantie spécifiques ou des surprimes qui reflètent le niveau de risque accru. Ces éléments peuvent limiter la protection offerte par l’assurance ou augmenter significativement le coût de la couverture.

Les alternatives pour les emprunteurs à risque

Heureusement, des solutions existent pour les personnes confrontées à ces difficultés. La convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) est un dispositif qui facilite l’accès à l’assurance et au crédit pour ces profils. 

De plus, certaines assurances spécialisées proposent des contrats adaptés aux besoins spécifiques des personnes ayant des problèmes de santé.

La convention AERAS et son impact sur l’assurance et le crédit

questionnaire de santé pour assurance prêt

Qu’est-ce que la convention AERAS ?

La convention AERAS, acronyme de « s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé », représente un dispositif déterminant pour les personnes présentant un risque de santé élevé. Instaurée en 2007, cette convention vise à faciliter l’accès à l’assurance et au crédit pour ceux qui, en raison de leur état de santé, rencontrent des difficultés pour s’assurer et emprunter.

Objectifs de la convention AERAS

  • Améliorer l’accès à l’assurance pour les personnes ayant un risque aggravé de santé.
  • Permettre l’accès au crédit en dépit de risques sanitaires élevés.
  • Proposer des conditions d’assurance adaptées à la situation individuelle de l’emprunteur.

Le fonctionnement de la convention AERAS

Lorsque vous sollicitez un emprunt immobilier, les assureurs évaluent votre situation de santé. Si vous présentez un risque aggravé, la convention AERAS intervient pour faciliter la recherche de solutions d’assurance. Elle s’articule autour de trois niveaux d’examen de la demande d’assurance, permettant ainsi de trouver une couverture adaptée à la majorité des cas.

Les trois niveaux d’examen

  • Niveau 1 : Examen standard par l’assureur.
  • Niveau 2 : Réexamen de la demande en cas de refus au premier niveau.
  • Niveau 3 : Intervention d’une commission spécialisée si les deux premiers niveaux n’ont pas permis de trouver une solution.

Les bénéficiaires de la convention AERAS

Les personnes ayant un risque aggravé de santé et souhaitant souscrire à une assurance pour garantir un crédit immobilier ou professionnel peuvent bénéficier de la convention AERAS. Ce dispositif concerne également les crédits à la consommation sous certaines conditions.

Critères d’éligibilité

  • Présence d’un risque aggravé de santé avéré.
  • Demande de crédit immobilier, professionnel ou à la consommation.
  • Respect des plafonds de prêt et d’âge fixés par la convention.

Les avantages de la convention AERAS

La convention AERAS offre des avantages significatifs pour les emprunteurs concernés. Elle permet notamment de négocier des tarifs d’assurance plus avantageux et d’obtenir des couvertures spécifiques qui auraient été inaccessibles autrement.

Garanties et tarifications adaptées

Les assureurs partenaires de la convention AERAS s’engagent à proposer des garanties adaptées aux profils à risque, avec des tarifications calculées au plus juste. Cela permet aux emprunteurs de réaliser leur projet malgré leur état de santé.

Modalités pratiques de la convention AERAS

Processus de demande

La demande d’assurance dans le cadre de la convention AERAS suit un processus spécifique. L’emprunteur doit remplir un questionnaire de santé détaillé et peut être amené à fournir des informations médicales complémentaires. La confidentialité des données est assurée tout au long du processus.

Documents nécessaires

Les documents requis incluent généralement le questionnaire de santé, des rapports médicaux et parfois des résultats d’examens complémentaires. Ces informations permettent aux assureurs d’évaluer précisément le risque et de proposer une offre adaptée.

Plafonds et conditions

La convention AERAS fixe des plafonds de prêt et des conditions d’âge pour les emprunteurs. Ces plafonds sont régulièrement révisés pour s’adapter à l’évolution du marché et des pratiques bancaires.

Exemples de plafonds

Type de créditPlafond de prêtÂge limite à la fin du prêt
Immobilier420 000 €70 ans
Professionnel420 000 €70 ans
Consommation17 000 €50 ans

Recours en cas de refus

Si un emprunteur se voit refuser l’assurance au premier niveau d’examen, il peut demander une réévaluation de son dossier aux niveaux supérieurs. En cas de refus définitif, des voies de recours sont prévues, notamment la saisie de la commission de médiation de la convention AERAS.

La commission de médiation

La commission de médiation est un organe indépendant qui peut être saisi pour examiner les cas litigieux. Elle intervient lorsque toutes les autres options ont été épuisées et peut proposer des solutions pour débloquer la situation.

La convention AERAS demeure un dispositif déterminant pour les personnes confrontées à un risque aggravé de santé, leur ouvrant la voie vers des solutions d’assurance et de crédit adaptées à leur situation particulière.

Les 3 points clés à retenir 

  • La convention AERAS facilite l’accès à l’assurance et au crédit pour les personnes avec un risque aggravé de santé.
  • Des solutions d’assurance spécialisées existent pour offrir des couvertures adaptées et personnalisées.
  • La préparation d’un dossier solide et la comparaison des offres sont déterminantes pour obtenir un prêt adapté à sa situation.

Articles en lien

Comment le prix de l’assurance décennale est-il calculé pour les autoentrepreneurs ?

L'assurance décennale est indispensable pour les autoentrepreneurs dans le...

Guide complet pour comprendre et obtenir un devis de mutuelle santé

Souscrire à une mutuelle est essentiel pour compléter les...

Comment obtenir un crédit financier : étapes et conseils

Réaliser un projet d’envergure nécessite parfois de contracter un...

Assurance vie : comment bien se faire conseiller ?

L'assurance vie est l'un des placements préférés des Français....

Quel délai pour changer son assurance habitation ?

Une assurance habitation permet d’indemniser le locataire, le copropriétaire...