Pourquoi le plan d’épargne retraite (PER) est-il intéressant ?

Le départ à la retraite constitue un moment charnière dans une vie professionnelle. Nécessairement, la question de la préparation financière se pose avec acuité. Comment s’assurer des revenus complémentaires une fois l’heure de la retraite arrivée ? Le plan d’épargne retraite (PER) apporte des réponses pertinentes à cette interrogation. Créé par la loi Pacte de 2019, ce dispositif d’épargne pilotée par l’État entend encourager les Français à se constituer un capital pour leurs vieux jours. 

Qu’est-ce qu’un PER ?

Le plan d’épargne retraite se définit comme un dispositif d’épargne à long terme, destiné à se constituer un capital pour compléter ses revenus une fois à la retraite. Instauré initialement par la loi Pacte en 2019, il remplace les produits d’épargne retraite existants jusqu’alors tels que le Perp, le Perco ou l’article 83. 

Le PER se distingue par sa grande souplesse d’utilisation. Chacun peut l’alimenter à son rythme, par des versements libres ou programmés, dans la limite d’un plafond annuel fixé à 10% des revenus professionnels. L’épargne est ensuite investie sur les marchés financiers et boursiers, le plus souvent via des fonds actions ou obligataires. Ainsi, le capital placé dans le PER fructifie tout au long de la vie active.

Au moment de liquider sa retraite, différentes options s’offrent alors pour récupérer l’épargne. Un versement unique du capital, une sortie en rente viagère ou un mix des deux modalités sont possibles. Dans tous les cas, les sommes sont exonérées d’impôt sur le revenu. Seuls les prélèvements sociaux restent dus.

Sa généralisation auprès des Français devrait contribuer à rehausser sensiblement le niveau des pensions. Ce dispositif novateur aide ainsi chacun à préparer plus sereinement le cap de la retraite.

➡️ Pour en savoir plus sur les meilleurs PER, informez-vous ici.

Quels sont les avantages du PER ?

Opter pour un PER comporte de multiples atouts, à commencer par sa fiscalité avantageuse. Les versements sont déductibles du revenu imposable, dans une limite de 10% des revenus annuels. Concrètement, placer 1 000 euros sur son PER permet d’économiser 230 euros d’impôt pour un contribuable taxé à 30%. 

une personne agée devant son ordinateur

Par ailleurs, une fois à la retraite, le capital constitué et les gains générés ne sont soumis qu’aux prélèvements sociaux de 17,2%. Le PER échappe ainsi à l’impôt sur le revenu. À titre de comparaison, les gains d’un contrat d’assurance vie de plus de 8 ans, autre placement retraite prisé des Français, sont taxés à 7,5% d’impôt sur le revenu.

De surcroît, le PER bénéficie d’une gestion pilotée des actifs sur le long terme. Les sommes placées sont investies sur les marchés via des fonds diversifiés. Cette gestion professionnelle permet une meilleure performance de l’épargne. Selon les projections, un PER sur 20 ans pourrait rapporter entre 25 et 45% de gains.

En définitive, association d’une fiscalité avantageuse et d’une performance optimisée, le PER constitue une option retraite des plus compétitives. Moyennant quelques efforts d’épargne pendant la vie active, il sécurise efficacement le niveau de vie une fois l’heure de la retraite venue.

Comment choisir un PER ?

Plusieurs critères de choix doivent être étudiés avec soin avant de souscrire un PER : 

  • La solidité financière du gestionnaire constitue un critère déterminant. Mieux vaut opter pour un assureur ou un établissement bancaire réputé, qui offrira davantage de garanties financières. À l’inverse, il convient de se méfier des acteurs de niche, potentiellement moins solides sur le long terme.
  • Il est essentiel d’examiner attentivement la politique de placement du PER. La répartition entre les actions et les obligations déterminera le potentiel de performance ainsi que le niveau de risque. Un historique sur plusieurs années permettra de vérifier la régularité des résultats. L’objectif est de trouver le juste équilibre risque/rendement en fonction de son profil d’investisseur.
  • Les frais prélevés par le gestionnaire grignotent directement la rentabilité du PER. Il faut donc comparer précisément la grille tarifaire des différentes offres. Les frais d’entrée, de gestion annuelle, de mouvement de compte, doivent être passés au crible pour privilégier les contrats les plus compétitifs.
  • La qualité du service client mérite également d’être étudiée. Disponibilité et réactivité des conseillers, plateforme de gestion en ligne ergonomique, transparence de l’information… Un bon suivi au quotidien facilite grandement la vie du souscripteur d’un PER.
  • Les options de sortie au moment de la retraite varient d’un PER à l’autre. Certains permettent un versement unique du capital ou le service d’une rente viagère. D’autres proposent une combinaison des deux modalités.
  • Enfin, il est possible de souscrire des garanties optionnelles en cas de décès, perte d’autonomie ou invalidité. Utiles pour sécuriser le capital, elles augmentent toutefois les frais.

Ainsi, le choix du PER le mieux adapté à chaque profil nécessite une analyse méthodique et comparative des différentes offres.

Les 3 points clés à retenir :

  • Le PER est un produit d’épargne retraite souple et fiscalement avantageux, qui aide à se constituer un capital pour compléter ses revenus une fois à la retraite.
  • Les versements sur un PER sont déductibles du revenu imposable et les capitaux récupérés à la retraite sont exonérés d’impôt en entrée. 
  • Pour choisir au mieux son PER, il est indispensable de comparer en détail les offres selon des critères comme les frais, la politique de placement ou la qualité de service.

Articles en lien

Immobilier de luxe : quelles stratégies d’investissement ?

Les 3 points clés à retenir  L'immobilier de luxe constitue...

Les DOM TOM : Potentiel fiscal et immobilier attractif pour les investisseurs

Dans le paysage des investissements, les Départements et Territoires...

Les ETF ESG : conjuguer éthique et performance financière

L'investissement socialement responsable connaît un essor fulgurant ces dernières...

Comment préparer sa retraite ?

La retraite, un chapitre inévitable de la vie, suscite...

SCPI et assurance vie : définition et avantages

Le marché des Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI)...