Tout ce que vous devez savoir sur les fonds d’investissement en France

Au fil des années, vous avez réussi à économiser une somme d’argent substantielle, principalement grâce à votre salaire et à des économies prudentes. Cependant, vous réalisez maintenant que laisser votre argent dormir sur un compte d’épargne ne lui permet pas de croître de manière significative. Vous cherchez alors des moyens plus efficaces de faire fructifier vos économies. C’est ainsi que vous est venu l’idée d’investir votre argent plutôt que de l’épargner.

Une question se pose inévitablement : parmi la multitude de produits financiers disponibles sur le marché, lequel choisir ? Il n’y a à priori pas de bons ou de mauvais produits financiers. Toutefois, si vous n’avez aucune expérience en investissement ou n’avez guère le temps de gérer activement votre portefeuille, les fonds d’investissement sont un choix judicieux et prudent.

Dans cet article, nous explorerons en détail tout ce que vous devez savoir sur les fonds d’investissement, des bases à la sélection, de l’investissement à la fiscalité, en mettant l’accent sur le paysage en France et dans le monde.

Qu’est-ce qu’un fonds d’investissement ?

investissement en croissance
Définition de fonds d’investissement

Un fonds d’investissement, également appelé fonds de placement, est décrit comme un panier d’actions, d’obligations ou d’autres produits financiers. Lorsque vous investissez dans un fonds, vous investissez d’un seul coup dans plusieurs actifs financiers (actions, des obligations, des matières premières, des biens immobiliers, obligations, des titres à revenu fixe…) et probablement aussi dans plusieurs entreprises, régions, devises…

Désignant également une structure de placement collective, un fonds d’investissement rassemble les fonds de multiples investisseurs pour constituer un portefeuille diversifié d’actifs. Ce dernier est géré par des professionnels de la finance, tels que des gestionnaires de fonds. Ce sont eux qui prennent les décisions d’investissement au nom des investisseurs.

Un élément clé des fonds de placement réside dans la répartition des investissements sur une variété d’actifs financiers différents. Ainsi, même si votre capital n’est pas conséquent, vous avez tout de même la possibilité d’investir dans plusieurs actifs. En tant qu’investisseur, cette répartition présente pour vous l’avantage de vous exposer à un risque moins élevé que les actions individuelles.

Les différents types de fonds accessibles en France

concept d'audit financier avec rapport financier de graphique d'entreprise
Liste des types de fonds accessibles en France

En France, les investisseurs disposent d’une variété de fonds d’investissement pour diversifier leurs placements financiers. Ces fonds sont régis par des lois et réglementations spécifiques, offrant aux investisseurs une gamme d’options pour répondre à leurs besoins et à leurs objectifs financiers.

En tout, il existe deux types notables de fonds d’investissement : les fonds d’investissement traditionnels et les structures de placement collectif.

1. Les fonds d’investissement traditionnels

Ces fonds sont principalement caractérisés par les types d’actifs qu’ils détiennent. Il y a quatre catégories principales de fonds traditionnels, qui sont les suivantes :

➡️ Fonds d’actions (ou fonds actions) : ces fonds investissent principalement dans des actions ou des titres de participation d’entreprises. Ils visent à générer des rendements en capital en achetant et en vendant des actions.

➡️ Fonds obligataires : ce sont des fonds de placement qui investissent essentiellement dans des obligations (emprunts d’entreprises ou d’état).

➡️ Fonds immobiliers : les fonds des fonds immobiliers sont investis dans des biens immobiliers, tels que des immeubles de bureaux, des centres commerciaux ou des logements. L’objectif de ce type de fonds est de générer des revenus locatifs et de bénéficier de l’appréciation de la valeur des biens immobiliers.

➡️ Fonds monétaires : les fonds monétaires sont des types de fonds communs de placement qui investissent principalement dans des titres de créance de court terme, tels que des certificats de dépôt, des billets de trésorerie et d’autres titres à court terme.

Les structures de placement collectif

Ce sont des véhicules d’investissement spéciaux qui peuvent contenir différents types d’actifs. Voici une brève vue d’ensemble des principales structures de placement collectif accessibles en France :

➡️ SICAV (Société d’Investissement à Capital Variable) : les SICAV sont des sociétés d’investissement qui émettent des actions et des parts, permettant aux investisseurs de détenir des titres de propriété dans le fonds.

➡️ OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) : les OPCVM regroupent divers investissements, tels que des actions, des obligations et des liquidités, pour offrir une diversification aux investisseurs.

➡️ FCP (Fonds Commun de Placement) : les FCP sont des fonds communs où les investisseurs détiennent des parts représentatives d’une partie du portefeuille du fonds.

➡️ FCPE (Fonds Commun de Placement d’Entreprise) : les FCPE sont des fonds d’investissement destinés aux salariés des entreprises et permettent d’investir dans les actions de l’entreprise.

➡️ FCPI (Fonds Commun de Placement dans l’Innovation) : les FCPI investissent dans des PME innovantes et offrent des avantages fiscaux aux investisseurs.

➡️ FPCI (Fonds Professionnel de Capital Investissement) : les FPCI sont destinés aux investisseurs professionnels et investissent dans des entreprises non cotées.

➡️ FCPR (Fonds Commun de Placement à Risques) : les FCPR sont conçus pour investir dans des sociétés non cotées et bénéficient d’avantages fiscaux.

➡️ FIP (Fonds d’Investissement de Proximité) : les FIP investissent dans des entreprises locales et offrent des incitations fiscales.

➡️ FIA (Fonds d’Investissement Alternatif) : les FIA sont destinés aux investisseurs professionnels et investissent dans une gamme d’actifs alternatifs.

➡️ FIPS (Fonds d’Investissement de Prêt aux PME) : les FIPS sont dédiés au financement des PME par le biais de prêts.

➡️ SCPC (Société de Capital de Placement Collectif) : les SCPC sont similaires aux SICAV et aux FCP et investissent dans des actifs variés.

➡️ SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) : les SCPI permettent d’investir dans l’immobilier commercial et résidentiel, offrant des revenus réguliers aux investisseurs.

➡️ OPCI (Organisme de Placement Collectif en Immobilier) : les OPCI combinent des investissements immobiliers avec des titres financiers pour une diversification accrue.

➡️ SOFICA (Société pour le Financement de l’Industrie Cinématographique et Audiovisuelle) : les SOFICA investissent dans l’industrie du cinéma, offrant des avantages fiscaux aux investisseurs.

Ces différents types de fonds de placement offrent des opportunités variées pour diversifier votre portefeuille et atteindre vos objectifs financiers, tout en bénéficiant parfois d’avantages fiscaux spécifiques en fonction du véhicule de placement choisi.

Le fonctionnement d’un fond d’investissement

employé de bureau debout sur une fusée pour une expérience en affaires et en finance
Fond d’investissement

En France, le fonctionnement d’un fonds est encadré et contrôlé par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) et se déroule généralement de la manière suivante :

1️⃣ Création du fonds d’investissement par une société de gestion : un groupe d’investisseurs ou une société de gestion crée le fonds. Dès sa création, la stratégie d’investissement ainsi que les objectifs, les risques et les caractéristiques du fonds doivent être bien définis. Précisons qu’un fonds d’investissement est formé avant tout pour apporter un soutien financier aux entreprises pendant une période définie qui va de 3 ans à plus de 7 ans.

2️⃣ Collecte de fonds : une fois le fonds créé, la société de gestion collecte des fonds auprès d’investisseurs en émettant des parts ou des actions. Les investisseurs apportent ainsi leur argent au fonds, et la société de gestion accumule ces ressources pour les investir conformément à la stratégie du fonds. Cette étape intervient après la constitution initiale du fonds, mais a également lieu de manière continue tout au long de la vie du fonds. Cela signifie qu’à tout moment de nouveaux investisseurs peuvent acheter des parts ou des actions du fonds. Lorsqu’un nouvel investisseur souscrit à un fonds en achetant des parts, l’actif total du fonds augmente.

3️⃣ Investissement des fonds :  la société de gestion, avec l’aide de ses gestionnaires de portefeuille, décide comment allouer les fonds collectés dans divers actifs financiers. Cette allocation dépend de la stratégie d’investissement du fonds, de ses objectifs et de sa tolérance au risque.

4️⃣ Administration du fonds : la société de gestion est chargée de la gestion quotidienne du fonds, y compris la passation d’ordres d’achat et de vente, la tenue de registres, la gestion des opérations, la comptabilité, la conformité réglementaire et la communication avec les investisseurs.

5️⃣ Distribution des revenus : les revenus générés par les investissements du fonds, tels que les dividendes, les intérêts ou les gains en capital, sont distribués périodiquement aux investisseurs.

6️⃣ Sortie : en tant qu’investisseur, vous pouvez quitter le fonds à tout moment en vendant vos parts. La valeur de vos parts dépend de la performance des investissements du fonds.

Il est essentiel de comprendre ces étapes pour prendre des décisions d’investissement éclairées et pouvoir gérer les risques.

Comment choisir un (bon) fonds d’investissement ?

Check list flat icon
Check list choix d’un bon fonds d’investissement

Voici les principaux critères à prendre en compte pour bien choisir le fonds de placement dans lequel investir son argent :

✅ Vos objectifs financiers : les fonds d’actions sont par exemple le choix idéal pour les investisseurs qui visent des rendements importants sur une période prolongée, comme la préparation à la retraite. Les fonds d’obligations, quant à eux, s’adressent plus aux investisseurs recherchant des flux de trésorerie stables, tels que les retraités. Et si vous voulez participer au marché immobilier sans acheter de biens physiques, vous pouvez choisir d’investir dans un fonds immobilier.

✅ Votre profil de risque : évaluez votre tolérance au risque. Certains fonds étant plus risqués que d’autres, il est donc important de choisir un fonds qui correspond à votre niveau de confort. Les fonds d’actions ont par exemple un profil de risque élevé. Celui des fonds d’obligations sont plus modéré. Les fonds monétaires, quant à eux, ont un profil de risque assez faible.

✅ Les performances passées du fonds : bien que les performances passées ne garantissent pas les performances futures, elles peuvent fournir des indications sur la qualité de la gestion du fonds.

✅ Frais : les frais de gestion peuvent varier considérablement d’un fonds à l’autre. Comparez les frais et examinez comment ils affectent vos rendements.

✅ Stratégie de gestion : comprenez la stratégie de gestion du fonds de votre société de gestion. Certains fonds se concentrent sur la croissance, d’autres sur les dividendes, et d’autres encore sur la préservation du capital.

✅ Niveau de diversification du portefeuille : vérifiez la diversification du portefeuille. Une diversification adéquate peut réduire le risque.

Plus un fonds est spécialisé sur un marché, plus il est risqué. Inversement, plus il est diversifié et moins il est risqué. Il est donc plus judicieux de choisir un fonds très diversifié.

Comment investir dans un fonds d’investissement ?

homme d'affaires riche  assis et appelant avec confiance sur un gros tas d'argent empilé
Démarche à suivre pour investir dans un fonds d’investissement

Pour investir dans un fonds d’investissement, vous devez acheter des parts ou des actions dans le fonds en question. Voici les étapes à suivre :

1️⃣ Ouvrir un compte : cherchez une société de gestion de fonds d’investissement ou dirigez-vous vers un courtier ou un distributeur agréé.

2️⃣ Sélectionner un fonds : recherchez et choisissez le fonds qui correspond à vos objectifs et à votre profil de risque.

3️⃣ Souscrire : investissez de l’argent dans le fonds en achetant des parts ou des actions. Cela se fait généralement en effectuant un virement depuis votre compte bancaire.

4️⃣ Gestion continue : les gestionnaires de fonds s’occupent de la gestion du portefeuille. Vous n’avez donc pas besoin de vous en préoccuper au quotidien.

La prudence et la diversification sont essentielles pour des décisions financières avisées. Veillez à consulter un conseiller financier si nécessaire, car un une société de gestion ou un courtier aura pour seul objectif de vous convaincre d’investir chez eux.

Fonds d’investissement les plus importants

Les fonds d’investissement les plus importants en France

Parmi les fonds de placement les plus importants en France, nous pouvons citer le fonds Amundi Actions France, le fonds BNP Paribas Actions, et le fonds Carmignac Patrimoine. Ces fonds se distinguent par leurs performances solides et leur gestion professionnelle.

Les fonds d’investissement les plus importants dans le monde

À l’échelle mondiale, des géants tels que le Vanguard 500 Index Fund, le BlackRock Global Allocation Fund , SAFE Investment Company (Chine), Kuwait Investment Authority (Koweït) ou encore Fidelity Contrafund sont parmi les fonds les plus importants en termes d’actifs sous gestion. Ils offrent une diversification internationale et des opportunités d’investissement à grande échelle, ce qui en fait des choix populaires pour les investisseurs du monde entier.

Conclusion

Les fonds d’investissement offrent aux investisseurs un moyen pratique et moins risqué de participer aux marchés financiers. Avec une gamme de fonds variée, des options de gestion professionnelle et des opportunités de croissance, ils jouent un rôle essentiel dans le soutien des entreprises et en rendant accessible l’investissement aux investisseurs qui n’ont pas forcément de l’expérience ou du capital conséquent.Cependant, investir dans un fonds d’investissement n’est pas un choix sans risque. Voilà pourquoi il est important de bien comprendre les coûts, les risques et de choisir des fonds en fonction de vos objectifs. En consultant un conseiller financier expérimenté, vous pouvez tirer le meilleur parti de ces instruments d’investissement pour sécuriser votre avenir financier.

Articles en lien

Assurance vie : comment bien se faire conseiller ?

L'assurance vie est l'un des placements préférés des Français....

Tout comprendre du remboursement des soins dentaires

La prise en charge des soins dentaires en France...

9 astuces pour payer moins d’impôts en 2024

La plupart des contribuables ont le sentiment de payer...

Comment préparer sa retraite ?

La retraite, un chapitre inévitable de la vie, suscite...